La Tribune
Les risques d’hémorragie pour les sexagénaires qui n’ont pas subi de crise cardiaque ou d’AVC surpassent tout bienfait potentiel de l’aspirine, croit la Preventive Services Task Force des États-Unis (USPSTF).
Les risques d’hémorragie pour les sexagénaires qui n’ont pas subi de crise cardiaque ou d’AVC surpassent tout bienfait potentiel de l’aspirine, croit la Preventive Services Task Force des États-Unis (USPSTF).

Nouveaux conseils concernant l’aspirine pour prévenir les crises cardiaques

Lindsey Tanner
Associated Press
Les aînés sans maladie cardiaque ne devraient pas prendre une faible dose d’aspirine chaque jour dans l’espoir d’éviter une première crise cardiaque ou un premier accident vasculaire cérébral (AVC), prévient un document préliminaire rendu public mardi.