Marianne Robitaille a emménagé en décembre 2016 dans sa nouvelle demeure construite par Habitat pour l’humanité en compagnie de son conjoint et de ses deux enfants de cinq et deux ans. Sur la photo, Marianne et sa fille Laurence.

Nouveau triplex pour Habitat pour l’humanité

Habitat pour l’humanité lancera un nouveau projet à Sherbrooke. La première pelletée de terre pour un triplex destiné à des familles défavorisées au coin de la rue Collège et Vaudry à Lennoxville aura lieu à la fin du mois d’août.

Ce triplex abritera trois familles répondant aux critères de l’organisme, qui construit des maisons pour des familles dans le besoin.

« C’est pour des gens qui sont limites pour recevoir un prêt dans les institutions bancaires, explique Alain Larochelle, membre du CA d’Habitat pour l’humanité. On a une charte de revenu et des critères pour les choisir. On construit la maison et on la revend à la famille à un prix intéressant et avec des paiements sans intérêt. Le capital est également remboursable selon le salaire de la famille. »

Les familles choisies ont bien entendu certaines conditions à respecter.

« Elles n’ont pas le droit de revendre avant un certain temps et doivent fournir 500 heures de bénévolat, souligne Alain Larochelle. Ça prend des familles qui ont du cran. À Sherbrooke, on n’a pas eu de problèmes jusqu’à maintenant avec les familles. On a eu quelqu’un qui voulait construire un cabanon, il nous en a parlé et on s’est arrangé. C’est arrivé une fois à Montréal qu’on a dû changer la famille, mais c’est très rare. »

Les familles désireuses de s’inscrire au projet peuvent le faire sur le site web de l’organisme. Le triplex devrait pouvoir accueillir ses premiers résidants en décembre.

Habitat pour l’humanité a déjà construit plusieurs projets à Sherbrooke dont ce jumelé dans le secteur de mont Bellevue.

Ce n’est pas le premier projet du genre à Sherbrooke alors que deux maisons unifamiliales dans le secteur Saint-Élie et un jumelé sur la rue Thibault ont déjà été construits. Au Québec, Habitat pour l’humanité est actif à Montréal, Sherbrooke et Saint-Eustache.

« Dévoués pour les familles »
Marianne Robitaille a emménagé en décembre 2016 dans sa nouvelle demeure construite par Habitat pour l’humanité en compagnie de son conjoint et de ses deux enfants de cinq et deux ans.

« Ç’a tout changé, on est parti d’un petit logement où on se pilait sur les pieds à une très grande maison où tout le monde a son espace, souligne-t-elle. La maison est super et en plus on a un terrain. Je conseille à tout le monde d’essayer de participer au projet. »

Mme Robitaille explique ne pas avoir eu de mauvaise surprise lors de la livraison de la maison.

« La charpente est de première qualité, les bénévoles s’occupent surtout de la finition, mentionne-t-elle. Il y a une histoire dans notre maison, on peut nommer les gens qui étaient présents durant les travaux. Même chose pour la finition intérieure, nous avons des souvenirs d’attachés à ça. »

Les conditions de paiement aident vraiment la famille selon elle.

« On paye toujours 30 % de notre salaire, résume-t-elle. Ils révisent nos paiements tous les ans. Ils payent aussi les taxes et les assurances, ils nous les chargent par mois au lieu qu’on les paye d’un coup. Il faut toujours envoyer un plan pour le faire approuver pour les rénovations, mais ce sont des gens sympathiques. Ils sont dévoués pour les familles. »