Nez rouge: 400 transports de plus que l’objectif

Après un début difficile, Nez rouge a terminé sa 34e campagne en force en effectuant plus de 400 transports que l’objectif du départ.

Les organisateurs de l’Opération Nez rouge Sherbrooke ont pu surpasser les difficultés de recrutement de bénévoles rencontrées au lancement à la fin novembre.

À lire aussi: Nez rouge débute et cherche des bénévoles

Nez rouge a encore souffert du manque de bénévoles

Nez rouge : les bénévoles répondent à l’appel

On a pu clore la campagne régionale avec des résultats très satisfaisants, annonce le comité organisateur. En effet, l’objectif de la campagne 2018, qui était fixé à 5000 raccompagnements pour Sherbrooke et ses environs, a été dépassé au terme des 29 nuitées de service.

La région a réalisé 5398 transports, dont 4062 à Sherbrooke seulement, entre le 30 novembre et le 31 décembre 2018, annonce-t-on. 

Encore une fois, la communauté peut se vanter d’être la deuxième plus grande campagne Nez rouge au pays en termes de raccompagnements. 

Les centrales satellites de Magog, de Coaticook, du Haut-St-François et du Val-St-François ont, pour leur part, contribué de façon significative afin d’offrir un service de raccompagnement de qualité, réduisant ainsi le temps d’attente et augmentant le territoire desservi. Au total, les centrales satellites ont réalisé 25 pour cent des transports. 

Le début de la campagne 2018 affichait une légère baisse de la participation bénévole, pour autant le nombre de raccompagnements n’en a pas été affecté. En effet, bien que la campagne 2018 comptabilise deux jours d’opération de moins que la précédente, la région a été en mesure de réaliser plus d’équipes avec l’effectif bénévoles, soit 742 équipes cette année versus 725 en 2017, et un peu plus de raccompagnements, pour 5398 versus 5329 en 2017. 

Comme planifié, l’édition 2018 a permis à l’organisation locale de franchir le cap historique du million de dollars en dons provenant des usagers. Rappelons que depuis 34 ans, tous les profits issus de la centrale de Sherbrooke sont versés directement aux étudiants-athlètes du Vert & Or sous forme de bourses. Les autres centrales de la région versent les dons à divers organismes, tels que les scouts de Coaticook ou encore le Centre de répit Théo Vallières. 

Pour les quelque 2635 bénévoles qui ont pris à cette campagne, la nouveauté de l’utilisation de l’application mobile pour les équipes Nez rouge fut un réel succès, ajoute-t-on dans un communiqué de presse diffusé jeudi. Grâce au volet de la répartition mobile ajoutée dans l’application Nez rouge, les bénévoles recevaient tous les détails des demandes de transports sur leur téléphone et l’équipe de la répartition à la centrale d’opération était en mesure de localiser plus rapidement les équipes sur le territoire. L’utilisation sécurisée des données transmises permettait aussi l’envoi automatisé d’une notification vers les usagers du service afin de les prévenir de l’arrivée de l’équipe.

Rappelons que l’organisation locale a mis en place l’an passé des mesures afin d’incorporer le concept de développement durable dans toutes les opérations de l’organisation locale. Le relevé des kilomètres parcourus par les véhicules bénévoles dépasse les 100 000 km cette année, ce qui permettra de réaliser une deuxième plantation d’arbres sur le campus universitaire au printemps prochain en compensation de l’émission des gaz à effet de serre. 

Par ailleurs, les deux soirées véhicules électriques organisées en collaboration avec l’Université de Sherbrooke ont connu doublement du succès cette année. En effet, plus de 1200 km ont été parcourus par des véhicules 100 pour cent électriques, ce qui représente le double de l’édition précédente. 

102 communautés canadiennes

L’Opération Nez rouge, présente dans 102 communautés canadiennes, du Nouveau-Brunswick jusqu’à la Colombie-Britannique, aura permis cette année de ramener à bon port 73 150 automobilistes canadiens, entre les 30 novembre et 31 décembre. Ce total impressionnant a atteint avec la participation de 50 440 bénévoles dans tout le pays, ce qui porte le nombre de raccompagnements effectués depuis la création, il y a 35 ans, de l’Opération Nez rouge à 2 297 491.