Alors que le MTQ devait prendre les grands moyens en Estrie, notre Bourlingueur Jonathan Custeau amorçait son périple vers les îles de la Madeleine. Voilà de quoi avait l'air les conditions routières au Nouveau-Brunswick. Vous pourrez voir ses photos de l'archipel à compter de mercredi sur latribune.ca.

Neige printanière : le MTQ doit sortir les grands moyens

Les contrats post-saisons étant échus depuis une quinzaine de jours, le ministère des Transports du Québec a dû souscrire à de nouvelles ententes avec ses sous-traitants pour épandre des abrasifs et même déneiger certains secteurs dans la nuit de dimanche à lundi en Estrie.
« C'est vraiment exceptionnel comme situation. Dans les zones frontalières près de Coaticook et Lac-Mégantic, nous avons procédé à du déneigement», confirme la porte-parole de Transports Québec en Estrie, Nadège Tessier.
De l'épandage d'abrasif a été nécessaire sur l'ensemble du réseau routier estrien en raison des chutes de neige.
« Nous étions en veille météorologique avec les prévisions que nous avions. Nos contrats annuels s'étendent de novembre à la mi-avril, alors que la post-saison prend fin au début mai. Nous avons dû signer des ententes avec nos fournisseurs pour cette bordée de neige. Nous avons aussi dû remettre l'équipement hivernal sur notre machinerie », mentionne Nadège Tessier.
En matinée, la Sûreté du Québec avait déclenché l'opération «Dégivreur» dans le secteur situé entre Magog et Eastman sur l'autoroute 10.
« Des patrouilleurs avec des gyrophares se sont rendus sur place pour faire ralentir la circulation aux endroits stratégiques sur l'autoroute 10. Les gens n'ont plus leurs pneus d'hiver, alors ils ont dû adapter leur conduite de façon particulière », explique la porte-parole de la SQ, la sergente Joyce Kemp.
Environ cinq sorties de route ont été rapportées sur le territoire estrien.