Négociations dans la construction: une reprise pour bientôt

Les négociations en vue de renouveler les conventions collectives dans le seul secteur de l'industrie de la construction qui n'était pas parvenu à une entente, l'été dernier, n'ont toujours pas été relancées, six mois plus tard. Mais elles devraient finalement commencer au début du mois de février, selon ce qu'a appris La Presse Canadienne.
L'été dernier, des ententes étaient intervenues entre les parties patronales et syndicales dans le secteur de la construction résidentielle et dans celui du génie civil et voirie. Toutefois, l'important secteur industriel, commercial et institutionnel, qui concerne 80 000 ouvriers, n'avait pu conclure d'entente.
Une loi spéciale avait donc été adoptée, forçant le retour au travail le 2 juillet dernier, tout en augmentant les salaires pour un an. Mais la ministre du Travail, Agnès Maltais, avait été claire: elle demandait aux parties qui n'avaient pas encore conclu d'entente de retourner à la table de négociation pour conclure une convention collective négociée d'ici le 30 juin 2014.
Or, depuis, les parties ne sont pas retournées à la table de négociation, malgré l'ampleur du fossé qui les séparait. Mais les choses devraient changer bientôt, selon ce qu'ont affirmé les parties patronale et syndicale.
Le directeur général de la FTQ-Construction et porte-parole de l'alliance syndicale, Yves Ouellet, confirme que les positions des parties étaient fort éloignées, mais tient tout de même à conclure une entente.