Raymond Bourbonnais, un résident au CHSLD de Valcourt, a voulu dénoncer ses conditions de vie avant de recevoir l’aide médicale à mourir jeudi.
Raymond Bourbonnais, un résident au CHSLD de Valcourt, a voulu dénoncer ses conditions de vie avant de recevoir l’aide médicale à mourir jeudi.

«Mourir plutôt que de vivre en CHSLD»

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Le reportage Dénoncer avant de mourir publié samedi dans nos pages a suscité plusieurs réactions. Plusieurs commentaires de personnes en santé ou atteintes de maladies dégénératives allaient dans le même sens: plutôt mourir que de finir leurs jours dans un CHSLD.