Le juge Myron Herbert Thompson à Montgomery, en Alabama, en mai 2018

Un juge fédéral bloque la loi de l’Alabama contre l’avortement

MONTGOMERY, Alabama - Un juge fédéral américain a bloqué, mardi, une loi de l’Alabama interdisant l’avortement, qui aurait fait de la procédure un crime à tout stade de la grossesse dans presque tous les cas.

Le juge de district américain Myron Thompson a émis une injonction préliminaire empêchant l’Alabama d’appliquer la loi, qui aurait imposé une peine allant de dix ans d’emprisonnement à la prison à vie pour les médecins pratiquant l’avortement, sans exception pour le viol ou l’inceste.

Les législateurs de l’Alabama ont approuvé la mesure cette année, dans l’espoir d’organiser une action en justice contre le droit à l’avortement. Les professionnels de la santé pratiquant l’avortement se sont tournés vers les tribunaux pour empêcher la loi d’entrer en vigueur.

Randall Marshall, directeur général de l’American Civil Liberties Union, a déclaré que la décision était attendue.

La loi devait entrer en vigueur le mois prochain et représente la plus radicale des mesures antiavortement adoptées en sol américain cette année, alors que certains États, encouragés par l’arrivée de nouveaux conservateurs à la Cour suprême des États-Unis, ciblent Roe v. Wade, la décision de 1973 qui a légalisé l’avortement à l’échelle du pays.