Bruno Charles De Cooman a fait une chute d'une grande hauteur, probablement par une fenêtre. La police russe ne soupçonne aucun motif criminel.

Un homme d’affaires belge meurt en tombant d’un immeuble à Moscou

MOSCOU - Un homme d’affaires belge, travaillant pour le sidérurgiste russe Novolipetsk Steel (NLMK), est mort après être tombé de la fenêtre d’un appartement à Moscou, la police disant exclure un motif criminel, ont rapporté les médias russes.

«La cause de la mort semble être une chute d’une grande hauteur, probablement d’une fenêtre», a indiqué un responsable de la police cité par l’agence Interfax, précisant que le corps avait été retrouvé au pied d’un immeuble historique du centre de la capitale russe, non loin du Kremlin.

La police tente de clarifier les causes de la mort, mais ne soupçonne aucun motif criminel, a-t-il ajouté.

Selon des sources citées par l’agence TASS, la police n’a découvert aucune trace de lutte dans l’appartement.

Le ministère des Affaires étrangères belge a confirmé auprès de l’AFP le décès de Bruno Charles De Cooman, indiquant ne pas être en mesure de s’exprimer sur les circonstances, «que les autorités russes devront éclaircir».

Le groupe NLMK a également confirmé la mort, sans faire davantage de commentaires.

«Nous sommes dévastés par la nouvelle et présentons nos sincères condoléances aux proches de Bruno», a déclaré dans un communiqué le président du groupe, Grigori Fedorichine.

NLMK, qui appartient à Vladimir Lissine, l’un des plus hommes les plus riches de Russie selon le magazine Forbes, emploie près de 2.500 personnes en Europe, dont un millier en Belgique.

Bruno Charles De Cooman travaillait pour le sidérurgiste russe Novolipetsk Steel.