Ruth Bader Ginsburg, l'une des quatre progressistes de la Cour suprême, se rétablissait grâce à «des antibiotiques et une hydratation en intraveineuse», selon la plus instance judiciaire du pays.

Ruth Bader Ginsburg, la juge doyenne de la Cour suprême américaine, hospitalisée

WASHINGTON — La juge de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg, progressiste très appréciée des démocrates, a été hospitalisée pour des tremblements et une forte fièvre, a annoncé l'institution samedi.

Des problèmes de santé chez cette magistrate de 86 ans ont suscité récemment des spéculations sur une éventuelle retraite, qui permettrait au président Donald Trump de nommer un juge conservateur de plus.

Samedi soir, les nouvelles étaient plutôt rassurantes, les symptômes s'apaisant, et la juge prévoyant «de sortir de l'hôpital dès dimanche matin», a affirmé la Cour.

Elle avait été hospitalisée à l'hôpital Johns Hopkins à Baltimore vendredi après de premiers examens à l'hôpital Sibley Memorial à Washington.

Mme Bader Ginsburg, l'une des quatre progressistes de la Cour suprême, se rétablissait grâce à «des antibiotiques et une hydratation en intraveineuse», selon la plus instance judiciaire du pays.

Les neuf juges de la Cour suprême sont nommés à vie, et la doyenne a affirmé à de nombreuses reprises qu'elle ne prendrait de retraite que si elle se ne sentait plus en mesure de gérer la charge de travail.