L'attaque, qui a impliqué au moins six roquettes, est survenue quelques jours seulement après les tirs de missiles iraniens sur deux bases en Irak qui abritent les forces américaines, sans faire de victimes.

Quatre blessés dans une base irakienne attaquée par des roquettes

BAGDAD — Quatre membres de l'armée irakienne ont été blessés dimanche lors d'une attaque à la roquette visant une base aérienne au nord de Bagdad où sont postés des formateurs américains, ont indiqué des responsables de la sécurité irakienne.

L'attaque, qui a impliqué au moins six roquettes, est survenue quelques jours seulement après les tirs de missiles iraniens sur deux bases en Irak qui abritent les forces américaines, sans faire de victimes.

Les tirs de dimanche ont blessé un officier de l'armée de l'air irakienne et trois recrues, selon des responsables irakiens qui ont réclamé l'anonymat conformément aux politiques en vigueur.

L'attaque n'a pas été revendiquée jusqu'à maintenant.

Les roquettes ont frappé la base aérienne de Balad, qui accueille des formateurs américains, des conseillers et une société qui fournit des services de maintenance pour les F-16. Certaines roquettes sont tombées sur un restaurant à l'intérieur de la base, ont indiqué les responsables.

La base est située à environ 80 kilomètres au nord de Bagdad.

Un communiqué du bureau officiel des médias de l'armée irakienne a confirmé l'attaque, mais a indiqué que huit roquettes avaient touché la base et que deux officiers avaient été blessés. La divergence des bilans n'a pas pu être expliquée dans l'immédiat.