La police est mobilisée devant la maison de retraite pour anciens combattants de Yountville.

Prise d'otages dans une résidence de vétérans en Californie

LOS ANGELES — Un tireur a pris trois personnes en otage dans une maison de retraite pour anciens combattants dans la vallée de Napa en Californie, a indiqué à l'AFP June Iljana, porte-parole de l'agence californienne des anciens combattants (CalVet).

Mme Iljana confirmait des informations de presse mais n'a donné aucun autre détail.

«La police est à notre maison de retraite de Yountville à la suite du signalement de tirs. La sécurité de nos résidents, employés et de notre communauté est notre principale priorité. Nous avons activé notre protocole d'urgence et coopérons avec la police», a tweeté CalVet.

Le bureau du shérif de Napa s'est contenté d'indiquer sur les réseaux sociaux que «la police intervient à la maison de retraite pour anciens combattants de Yountville. Évitez la zone». Ses porte-paroles n'étaient pas disponible dans l'immédiat.

La police des autoroutes CHP a pour sa part dit avoir des «agents et ressources aériennes sur place travaillant avec les agents du shérif de Napa et d'autres» et qu'une équipe «d'intervention d'urgence» (SWAT) était en route.

D'après le San Francisco Chronicle, l'incident a débuté vers 10h30, heure locale locales (13h30, heure du Québec).

La maison de retraite pour anciens combattants de Yountville

Une conférence de presse est prévue à 14h (17h, heure du Québec), ont indiqué les autorités.

Le site Internet de l'établissement indique qu'il s'agit de «la plus vaste maison de retraite pour anciens combattants aux États-Unis», où vivent «1000 anciens combattants âgés ou handicapés».