Selon ce que rapportait le Great Falls Tribune, samedi, Kelly Allen Frank a été libérée à la mi-novembre et demeure sous la surveillance d’agents de libération conditionnelle.

L’homme qui voulait enlever le fils de David Letterman est libéré de prison

GREAT FALLS, Mont. — Un homme autrefois accusé d’avoir comploté dans le but d’enlever le fils de l’animateur américain David Letterman et sa gardienne vient d’être libéré pour la deuxième fois d’une prison du Montana après avoir purgé une prolongation de peine pour avoir enfreint ses conditions de libération.

Selon ce que rapportait le Great Falls Tribune, samedi, Kelly Allen Frank a été libérée à la mi-novembre et demeure sous la surveillance d’agents de libération conditionnelle.

Kelly Allen Frank avait été embauché comme peintre au ranch de M. Letterman, dans le Montana, quand il a été arrêté en 2005 pour avoir planifié l’enlèvement de l’enfant et de sa gardienne.

À la suite d’une entente conclue avec les procureurs, il a plaidé coupable de surfacturation pour son travail chez le célèbre animateur de télévision de fin de soirée et d’autres violations. Il a été condamné à 10 ans de prison et les procureurs ont abandonné les accusations liées au complot d’enlèvements.

Deux ans plus tard, en 2007, Kelly Allen Frank s’est échappé. Lorsque les autorités lui ont mis la main au collet, il a été condamné à une autre peine de 10 ans.

Il a ensuite été libéré une première fois en 2014, mais a été arrêté de nouveau l’année suivante pour non-respect de ses conditions de remise en liberté.