Selon un communiqué du commandement de l'armée de l'air américaine chargé de la force de dissuasion, l'Air Force Global Strike Command, le missile a été lancé à 5h26 locales (8h26, heure du Québec).

Les États-Unis testent un missile balistique intercontinental

WASHINGTON — L'US Air Force a annoncé mercredi avoir testé avec succès un missile balistique intercontinental (ICBM) Minuteman III lancé depuis la base de Vandenberg, en Californie.

Selon un communiqué du commandement de l'armée de l'air américaine chargé de la force de dissuasion, l'Air Force Global Strike Command, le missile a été lancé à 5h26 locales (8h26, heure du Québec).

«Un test est fiable si le missile a été lancé, s'il a achevé sa course à l'intérieur d'un couloir de sécurité déterminé, si ses équipements ont fonctionné convenablement, si des données ont été recueillies et si sa zone d'impact [...] correspond à la cible prévue», indique le communiqué.

Bien que le missile «ait atteint la cible prévue, les tests et l'analyse des données ne seront pas publiés, ajoute le commandement américain.

Ce test, le premier depuis le début de l'année, était prévu de longue date.

Malgré la fin de la Guerre froide, les États-Unis ont encore des centaines de missiles Minuteman III disséminés dans des silos de lancement dans tous les États-Unis.

Au cours des 20 prochaines années, l'Air Force a prévu de moderniser ses Minuteman III et de les remplacer par un nouveau missile connu seulement sous le nom de «Dissuasion stratégique terrestre» ou GBSD selon l'acronyme en anglais.