«La raison pour laquelle nous l’avons appelé “Pas de sottises”, c’est parce que l’autre type ne fait que mentir», avait déclaré Joe Biden samedi, lors du lancement de sa tournée dans l'Iowa.

Joe Biden moqué pour un slogan de campagne vieillot

WASHINGTON — Embarqué dans une intense tournée électorale dans l’Iowa, le candidat démocrate septuagénaire Joe Biden fait l’objet de moqueries pour le choix d’un slogan jugé trop daté : «Pas de sottises!».

L’ancien vice-président de Barack Obama sillonne depuis samedi cet État rural à bord d’un autobus marqué pour l’occasion de son prénom, «Joe», et des mots en anglais «No Malarkey!», l’équivalent de «Pas de sottises!» en français.  

«S’il vous plaît, renvoyez celui qui a eu l’idée de ce slogan de campagne dans les années 1950», a tweeté un internaute.

«Sottises, ça va sûrement convaincre les électeurs de moins de 50 ans», a ironisé un autre.  

À 77 ans, le modéré Joe Biden domine les sondages nationaux pour l’investiture démocrate. Mais dans l’Iowa et le New Hampshire, il a été dépassé par le jeune maire Pete Buttigieg, 37 ans, qui partage avec lui la voie centriste, ainsi que deux candidats bien plus à gauche et également septuagénaires, Elizabeth Warren et Bernie Sanders.

Mettant en avant sa longue expérience en politique, Joe Biden bénéficie d’un large soutien chez les ouvriers ainsi que les électeurs noirs, mais souffre des doutes sur son âge et sa forme.

Ce n’est pas la première fois que le septuagénaire provoque l’hilarité en employant une référence datée: lors d’un débat entre candidats démocrates en septembre, il avait exhorté les parents à s’assurer que leur «tourne-disques» étaient en marche le soir à la maison.  

Mais ces références l’ancrent également dans un passé parfois idéalisé qui pourrait attirer certains électeurs démocrates. D’autant que dans l’Iowa, les plus de 50 ans pourraient avoir un poids décisif dans la victoire.

Selon Joe Biden, le bus à bord duquel il voyagera pendant huit jours est «bien nommé» pour marquer la différence avec le républicain Donald Trump.  

«La raison pour laquelle nous l’avons appelé “Pas de sottises”, c’est parce que l’autre type ne fait que mentir», avait déclaré M. Biden au lancement de sa tournée, samedi, à Council Bluffs.  

Et d’ajouter : «C’est notre identité qui est en jeu sur le bulletin de vote. Nos enfants nous écoutent.»

Sauf qu’ils ne le comprennent pas forcément.

«Sottises? Je n’avais jamais entendu ça avant , avait réagi une étudiante, Cece West, interrogée par une journaliste de Politico sur ce slogan, devant le bus.