Jesse Jackson lors d'une manifestation à Chicago en décembre 2016

Jesse Jackson, défenseur des droits des Noirs, souffre de Parkinson

CHICAGO - Jesse Jackson, pasteur et militant emblématique des droits civiques aux États-Unis, a annoncé vendredi qu’il souffrait de la maladie de Parkinson.

Âgé de 76 ans, celui qui a milité avec Martin Luther King dans les années 60 pour l’égalité des droits des Noirs, a confié qu’il était pour lui «de plus en plus difficile d’accomplir les tâches quotidiennes».

«Ma famille et moi avons commencé à remarquer des changements il y a environ trois ans. J’ai pendant un temps refusé d’interrompre mon travail pour aller voir un docteur», écrit Jesse Jackson, qui dirige aujourd’hui une ONG basée à Chicago.

«Après plusieurs examens, mes médecins ont conclu que le problème était la maladie de Parkinson, qui a eu raison de mon père», poursuit-il.

Jesse Jackson prévoit désormais d’opérer des «changements dans (son) mode de vie», en se concentrant sur la rééducation pour modérer la progression de cette maladie neurologique dégénérative, tout en travaillant à l’écriture de ses mémoires.

Il compte également mieux faire connaître cette pathologie incurable, aux causes encore méconnues et qui touche de sept à dix millions de personnes dans le monde.

Plusieurs célébrités en ont également souffert, comme le boxeur Mohamed Ali, l’acteur Michael J. Fox et le pape Jean-Paul II.