Christophe Castaner (centre) a été nommé mardi ministre de l'Intérieur, tandis que Laurent Nunez (gauche) l'épaulera à titre de secrétaire d'État.

France: Emmanuel Macron remanie son gouvernement

PARIS - Le président français Emmanuel Macron a nommé Christophe Castaner au poste de ministre de l’Intérieur mardi, dans le cadre d’un remaniement limité de son gouvernement.

L’homme de 52 ans est le président du parti La République en marche de M. Macron. Il remplacera Gérard Collomb, qui a démissionné il y a deux semaines pour briguer la mairie de la ville de Lyon.

M. Castaner occupait le poste de secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement. Il a assuré que la sécurité demeure au coeur des préoccupations du gouvernement, notamment «la lutte au terrorisme».

Quatre autres nouveaux ministres ont aussi été nommés: Didier Guillaume à l’Agriculture, Jacqueline Gourault aux Territoires et Franck Riester à la Culture; Marc Fesneau devient ministre auprès du premier ministre, chargé des relations avec le Parlement.

Les titulaires des principaux ministères, notamment les Affaires étrangères et les Finances, demeurent en poste.

Le gouvernement Macron compte maintenant 34 ministres, en plus du premier ministre, et est paritaire entre hommes et femmes, comparativement à 29 auparavant.

Ce remaniement pourrait donner un nouvel élan à M. Macron, après une période pendant laquelle sa popularité s’est effondrée et trois ministres - dont M. Collomb - ont démissionné. Dénoncé pour la faiblesse de la croissance économique du pays et pour un taux de chômage qui refuse de glisser sous les 9 pour cent, M. Macron a notamment créé un poste de secrétaire d’État responsable de la lutte à la pauvreté.