Une crue subite a balayé le district de Mandailing Natal, dans la province du Sumatra du Nord, répandant de la boue et des débris et détruisant une école islamique du village de Muara Saladi.

Bilan des pluies torrentielles en Indonésie: 27 morts, dont 12 enfants

JAKARTA, Indonésie - Des pluies torrentielles ont provoqué des crues subites et des glissements de terrain sur l’île indonésienne de Sumatra, faisant au moins 27 morts, dont plus d’une dizaine d’écoliers.

Une crue subite a balayé le district de Mandailing Natal, dans la province du Sumatra du Nord, répandant de la boue et des débris et détruisant une école islamique du village de Muara Saladi.

Selon le chef de police local, pas moins de 29 enfants ont été emportés par cette crue, vendredi après-midi.

Irsan Sinuhaji précise que les sauveteurs ont retrouvé les corps de 11 de ces écoliers quelques heures plus tard, dans la boue et les décombres. Le corps d’un autre enfant a été découvert samedi près de la rivière Aek Saladi, à proximité de l’école en ruine.

Le porte-parole de l’Agence nationale d’atténuation des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, affirme que des sauveteurs et des villageois ont rescapé les 17 autres enfants emportés par la crue, de même que plusieurs enseignants.

Toujours selon M. Nugroho, deux autres corps ont été retrouvés samedi matin dans une voiture emportée par les inondations à Mandailing Natal, où 17 maisons se sont effondrées et 12 autres ont été balayées par la montée des eaux. Des centaines d’autres résidences ont été inondées.

Dans le district voisin de Sibolga, quatre villageois ont été tués après que des glissements de terrain eurent touché 29 maisons et inondé une centaine de bâtiments, a-t-il ajouté.

Des crues subites ont également détruit plusieurs villages du district de Tanah Datar, dans la province du Sumatra occidental, faisant cinq morts, dont deux enfants, et laissant un autre disparu.

Quatre autres morts ont été recensés dans les districts voisins de Padang Pariaman et du Pasaman occidental.

Les pluies saisonnières provoquent chaque année de tels glissements de terrain et inondations en Indonésie, un archipel de quelque 17 000 îles où des millions de personnes vivent dans des zones montagneuses ou encore à proximité de plaines fertiles, mais inondables.