Plusieurs se sont amusés à lancer des boules de neige à la place Saint-Pierre, au Vatican.

Batailles de boules de neige à... Rome

ROME — La tempête arctique qui a survolé une bonne partie de l’Europe a déposé suffisamment de neige sur Rome lundi pour entraîner la fermeture des écoles et contraindre le transport en commun à tourner au ralenti.

L’agence italienne de la protection civile a mobilisé l’armée pour dégager les quelques centimètres de neige qui paralysaient la capitale.

Les Romains ont profité de cet événement rare: des parcs habituellement verdoyants ont été transformés en centres de glisse, des batailles de boule de neige épiques ont éclaté au Circus Maximus et la Piazza Navona a pris des allures féériques sous une mince couche de neige.

La mairesse Virginia Raggi avait ordonné dimanche la fermeture des écoles et une réduction du transport en commun.

Le mercure a plongé à -20 degrés Celsius à Moscou dimanche soir, soit un record pour cet hiver. Les météorologues prévoient maintenant un temps inhabituellement froid pour le début du mois de mars.

La Croatie est elle aussi enveloppée par un temps frigide, et même les villes le long de l’Adriatique ont vu les thermomètres glisser sous le point de congélation. Des écoles ont été fermées dans le nord-ouest du pays et les routes se dirigeant vers la côte ont été interdites aux véhicules lourds.

Un millier de soldats croates ont été mobilisés pour dégager la neige dans les régions les plus durement touchées, dont certaines qui ont reçu 1,5 mètre de neige.

Le froid frappe également les pays baltes. On rapporte trois morts au cours de la fin de semaine en Lithuanie, en plus de sept personnes qui ont subi des engelures graves dans la capitale, Vilnius. Il a fait - 24 Celsius dimanche et lundi dans la ville centrale d’Ukmerge. En Lettonie, huit personnes ont été hospitalisées pour des engelures ou des cas d’hypothermie. Et en Estonie, un froid de - 29 Celsius est annoncé dans certains secteurs.

Un froid sans précédent cet hiver de - 27 degrés Celsius a été enregistré sur le mont Zugspitze, dans les Alpes allemandes. Il a fait -15 Celsius dans certains secteurs du sud et de l’est du pays pendant la nuit. La neige abondante a paralysé la circulation automobile dans des régions du nord-est.

Roumanie paralysée

En Roumanie, une quarantaine de liaisons ferroviaires ont été suspendues en raison du froid intense. Des écoles sont fermées à travers le pays, notamment dans la capitale, Bucarest, où il a fait - 8 Celsius. Quelque 5000 fonctionnaires ont été mobilisés par l’agence responsable des situations d’urgence.

Les autorités roumaines ont mis en garde contre des déplacements vers la Bulgarie voisine, où on rapporte des accumulations de 40 centimètres de neige et des vents violents dans plusieurs provinces.

La neige et le vent interfèrent aussi avec les déplacements ferroviaires au Royaume-Uni. Au moins deux transporteurs — Greater Anglia et Southeastern — ont informé leurs passagers d’une réduction de leur service. Les météorologues ont dit que certaines régions du pays sembleront plus froides que l’Arctique en raison du temps froid et du vent. On prévoit des accumulations de neige d’ici mercredi dans l’est de l’Angleterre, en Écosse et en Irlande du Nord.

Le transporteur aérien British Airways a annoncé l’annulation de plusieurs vols court-courrier qui partaient de l’aéroport Heathrow ou y arrivaient. La compagnie a prévenu les voyageurs que d’autres problèmes sont possibles d’ici à vendredi en raison du mauvais temps.

Des touristes japonais ont dû se revêtir de ponchos lors de leur visite au Colisée.

+

FROID SIBÉRIEN SUR L'EUROPE

Une vague de froid sibérien s’installait lundi sur le continent européen, où elle a déjà fait au moins neuf morts depuis trois jours.

- France -

Deux sans-abri ont été retrouvés morts, l’un dimanche à Valence (sud-est) et l’autre vendredi en région parisienne.

Les températures glaciales,  accentuées par un vent de nord-est, étaient prévues jusqu’à -10°C (ressenti -18°C). Mardi et mercredi devraient être les jours les plus froids.

Les autorités ont ouvert plus de 3100 places temporaires d’hébergement supplémentaires pour les sans-abri.

Un tel froid tardif n’a pas été enregistré depuis 2005.

- Belgique -

Avec des températures prévues jusqu’à -10°C voire -15 dans la nuit de mercredi à jeudi, le bourgmestre (maire) d’Etterbeek, l’une des 19 communes de la région bruxelloise, a ordonné l’arrestation administrative et la mise à l’abri de SDF qui n’accepteraient pas de leur plein gré d’être hébergés car «le risque vital est majeur».

- Suisse -

La température la plus basse, -28,3°C, a été relevée au col de l’Ofen à 1.970 m dans les Grisons (sud-est). En dessous de 1.000 m, le record était de -15,6°C à Brüsilau dans le canton d’Appenzell (nord-est). Lundi, il faisait -4°C à Genève et -8,2°C à Berne.

- Allemagne -

Les températures étaient prévues jusqu’à -20°C. Au sommet du Zugspitze (2.962 m), la plus haute montagne allemande, il a fait durant la  nuit de dimanche à lundi -27°C, le plus bas enregistré  depuis le début de l’hiver, selon les services météorologiques.

A Berlin, où le nombre de sans-abri est estimé à plus de 3.000, les refuges risquent d’être débordés, selon la radio publique locale RBB.

- Autriche -

Les températures plongeaient jusqu’à -23°C à Tamsweg près de Salzbourg (ouest).

Le Danube était gelé par endroits mais les autorités ont mis en garde contre le danger d’y patiner.

- Bulgarie -

Il faisait -7°C à Sofia et les services météorologiques ont émis une alerte générale orange voire rouge --niveau maximum-- pour deux régions du sud voisines de la Grèce, celles de Smolyan et Kardzhali.

Des cols étaient fermés aux camions et le trafic était perturbé à l’aéroport de Sofia.

- Croatie -

La Croatie était la plus touchée avec --fait rare-- de la neige dimanche sur la côte Adriatique et certaines îles et des températures lundi jusqu’à -20°C sur le mont Velebit. Il faisait -10°C à Zagreb.

Nombre d’écoles étaient fermées et la circulation entravée dans le centre.

- Pays-Bas -

La vague de froid surnommée «l’Ours de Sibérie», avec des températures négatives en journée, devrait culminer jeudi avec une température ressentie de -17°C selon l’Institut météorologique.

- Royaume-Uni -

La neige affecte déjà l’est de l’Angleterre et les services météorologiques ont émis des alertes jusqu’à mercredi inclus.

Cette semaine pourrait être «la plus froide» depuis plusieurs années.

- Suède -

Les températures s’étageaient de -5°C à  Stockholm à -20°C autour d’Östersund où beaucoup de Suédois vont skier.

La neige perturbait lundi le trafic à l’aéroport d’Arlanda à Stockholm et des trains étaient bloqués dans l’ouest.

- Pologne -

Quatre personnes sont mortes depuis vendredi soir, portant à 48 le nombre de morts causées par l’hiver depuis novembre, selon les autorités.

Les températures sont descendues durant la nuit de dimanche à lundi jusqu’à -26,2°C à Goldap (nord-est).

- Lituanie -

Trois personnes sont mortes depuis trois jours selon l’agence Baltic News Service (BNS). Les températures sont descendues à -24°C durant le weekend.

- Russie -

Des températures «anormalement froides» règnent depuis ce week-end sur le centre de la Russie et Moscou, oscillant entre -14°C en journée et jusqu’à -24°C la nuit. Un «pic de froid» est encore attendu.  AFP