Atterrissage d'urgence d'un avion d'Air Transat qui a décollé de Montréal

MONTRÉAL — De la fumée dans la soute d'un avion d'Air Transat, qui a décollé à Montréal, a forcé l'appareil à effectuer un atterrissage d'urgence à l'aéroport international de Newark-Liberty dans la région de New York, ce matin.

La compagnie aérienne l'a confirmé sur son compte Twitter.

Toujours selon Air Transat, tous les 189 passagers du Boeing 737 ont été évacués et personne n'a été blessé.

«Nous confirmons que le vol TS492 de YUL à FLL a fait un atterrissage d'urgence à EWR en raison d'indications de fumée dans la soute. Personne n'a été blessé. La sécurité de nos passagers est notre priorité et ceux-ci ont été évacués du Boeing 737 rapidement après l'atterrissage», a écrit le transporteur.

Un porte-parole du Port Authority of New York and New Jersey a toutefois indiqué que deux personnes avaient été légèrement blessées. L'une d'entre elles a été conduite à l'hôpital pour des examens plus approfondis.

Les passagers ont été évacués à l'aide de glissades d'évacuation comme l'explique la passagère Julie Chauvin, jointe au téléphone par La Presse canadienne alors qu'elle était à l'aéroport de Newark-Liberty en début d'après-midi. «Donc on a sauté sur les coussins, on a tous eu peur, mais quand même, on est bien traité, on nous a offert de la nourriture, on est bien traité», a-t-elle souligné.

La femme originaire de Beloeil a raconté que les agents de bord ont donné la directive aux passagers de se pencher vers l'avant et de garder la tête baissée avant l'atterrissage.

«Ça ne sentait pas la fumée, à ce moment, on ne savait pas du tout ce qui se passait», a-t-elle expliqué, la voie saisie par l'émotion.

La porte-parole d'Air Transat Debbie Cabana a indiqué par courriel en avant-midi «qu'un autre avion sera envoyé sous peu pour effectuer la reprise du vol vers la Floride».

Le vol TS492 devait se rendre à Fort Lauderdale et Julie Chauvin ignorait en début d'après-midi, si elle, et le groupe de touristes qui l'accompagne, pourront arriver à temps pour effectuer leur croisière.

Un porte-parole du Port Authority of New York and New Jersey a indiqué qu'on n'avait découvert la trace d'aucun incendie. Une enquête est en cours pour déterminer la cause de la fumée.

***

28 personnes ont été transportées à l'hôpital après l'atterrissage de l'avion de Turkish Airlines à New York.

TRENTE BLESSÉS PENDANT DES TURBULENCES EN AVION

NEW YORK — Trente personnes à bord d'un vol de Turkish Airlines ont été blessées en raison de graves turbulences, samedi, peu de temps avant d'atterrir à l'aéroport John F. Kennedy, à New York.

L'avion, qui arrivait d'Istanbul, a pu atterrir sans encombre.

Un porte-parole du Port Authority of New York and New Jersey a déclaré que 28 personnes avaient été transportées à l'hôpital après l'atterrissage survenu à 17h35.

Un agent de bord avait une jambe cassée. Les autorités ont ajouté que la plupart des passagers et des membres de l'équipage avaient été traités à l'intérieur d'un terminal de l'aéroport.

Le vol de Turkish Airlines, qui transportait plus de 300 passagers et des membres de l'équipage, a rencontré de la turbulence environ 45 minutes avant d'atterrir. AP