Des policiers britanniques sont au travail près de la demeure de Sergeï Skripal, à Salisbury.

Agent neurotoxique contre un ex-espion russe: une attaque «effrontée et insouciante»

LONDRES - Un ancien espion russe et sa fille ont été empoisonnés avec un agent neurotoxique «rare» dans le cadre d’une attaque «effrontée et insouciante», a déclaré jeudi la ministre britannique responsable de la Sécurité publique, Amber Rudd.

Elle a ajouté que la réplique de son pays ne tardera pas, dès que les faits auront été éclaircis.

Mme Rudd a affirmé devant la Chambre des communes que des ressources énormes ont été déployées pour identifier les responsables de l’attaque contre Sergeï Skripal et sa fille Ioulia. Les deux victimes ont été retrouvées inconscientes sur un banc de parc dans la ville de Salisbury, dimanche, déclenchant une enquête qui se retrouve maintenant entre les mains de la police antiterroriste britannique.

Mme Rudd a dénoncé une tentative de meurtre «cruelle et publique».

L’affaire suscite des comparaisons avec l’ancien agent russe Alexander Litvinenko, qui a été empoisonné avec du polonium radioactif à Londres il y a 11 ans. L’an dernier, l’agent neurotoxique VX a été utilisé pour tuer Kim Jong-nam, le demi-frère du dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

Mme Rudd a dit que M. Skripal et sa fille se trouvent dans un état critique, mais stable. Un policier qui les a aidés au moment de l’incident est quant à lui hospitalisé dans un état grave, mais il ne se trouve pas à l’unité des soins intensifs.

Le gouvernement russe nie toute implication dans cette affaire. M. Skripal a été reconnu coupable en Russie d’espionnage pour le compte du Royaume-Uni. Il a été condamné à 13 ans de prison en 2006, mais il a été relâché en 2010 dans le cadre d’un transfert d’espions entre les États-Unis et la Russie.

Les agents neurotoxiques les plus connus sont le VX et le sarin. De telles substances interfèrent avec le système nerveux et provoquent fréquemment la mort.

+

Sergeï Skripal en août 2006
La fille de Sergeï Skripal, Yulia Skripal