Deux policiers sud-africains ont été arrêtés vendredi et doivent être inculpés du meurtre d’un adolescent handicapé, tué par balles en début de semaine dans une banlieue de Johannesburg, a annoncé l’organe indépendant chargé du contrôle de la police.
Deux policiers sud-africains ont été arrêtés vendredi et doivent être inculpés du meurtre d’un adolescent handicapé, tué par balles en début de semaine dans une banlieue de Johannesburg, a annoncé l’organe indépendant chargé du contrôle de la police.

Afrique du Sud : deux policiers arrêtés pour le meurtre d’un adolescent trisomique

AFP
Agence France-Presse
JOHANNESBURG — Deux policiers sud-africains ont été arrêtés vendredi et doivent être inculpés du meurtre d’un adolescent handicapé, tué par balles en début de semaine dans une banlieue de Johannesburg, a annoncé l’organe indépendant chargé du contrôle de la police.

Nathaniel Julius, adolescent trisomique de 16 ans, a été tué par balles mercredi à Eldorado Park, un quartier ravagé par la drogue et la criminalité.

Sa famille a affirmé que les policiers en patrouille ont ouvert le feu sur l’adolescent, sorti acheter des biscuits dans un magasin près de chez lui, car il avait été incapable de répondre à leurs questions en raison de son handicap.

La Direction indépendante des enquêtes sur la police (Ipid) a indiqué avoir décidé « après examen minutieux des indices disponibles » d’arrêter et de placer en garde à vue les deux agents impliqués.

« Le duo va être inculpé de meurtre » a poursuivi l’Ipid dans un communiqué reçu samedi.

Ce meurtre a déclenché de violentes manifestations dans le quartier, contraignant le chef de l’État Cyril Ramaphosa à appeler au calme.