933 migrants secourus par l'Espagne depuis deux jours

BARCELONE — Le service de secours maritime de l’Espagne a secouru 933 personnes et récupéré quatre corps au cours des deux derniers jours dans le cadre de son opération auprès des migrants qui tentent de traverser la Méditerranée.

Selon le service, les migrants rescapés ont fait le dangereux voyage sur un total de 68 embarcations clandestines qui ont été interceptées vendredi et samedi après avoir quitté les côtes africaines.

Cette hausse des arrivées survient alors que l’Espagne se prépare à accueillir 630 migrants après que l’Italie et Malte eurent refusé d’accueillir le bateau de secours Aquarius dans l’un de leurs ports samedi dernier.

L’Aquarius et deux autres navires italiens transportant les migrants, parmi lesquels figurent 123 mineurs voyageant seuls, 11 enfants et sept femmes enceintes, sont attendus à Valence, dans l’est de l’Espagne, dimanche.

Les autorités espagnoles évalueront le dossier de chaque migrant afin de déterminer qui pourra présenter une demande d’asile en vertu des lois du pays.

Plus tôt samedi, Madrid avait annoncé avoir accepté l’offre de la France de prendre en charge les migrants qui voudront se rendre dans l’Hexagone une fois qu’ils auront complété les formalités d’usage.

Dans un communiqué, le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a dit être reconnaissant de l’aide proposée par le président français, Emmanuel Macron, et croire que cet exemple de coopération devait servir de modèle pour l’ensemble de l’Europe.

Au moins 792 migrants ont perdu la vie en essayant de franchir la Méditerranée jusqu’à présent cette année, selon les Nations unies. Au cours des cinq premiers mois de 2018, 35 455 migrants ont réussi à mettre les pieds en Europe, dont 11 792 en Espagne.