Devant le nombre de denrées données à Moisson Estrie qui ne cesse de diminuer, l’organisme a décidé de se tourner vers les restaurateurs pour être en mesure de fournir des repas nutritifs à ceux qui en ont besoin.
Devant le nombre de denrées données à Moisson Estrie qui ne cesse de diminuer, l’organisme a décidé de se tourner vers les restaurateurs pour être en mesure de fournir des repas nutritifs à ceux qui en ont besoin.

Moisson Estrie et restaurateurs s'allient

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
Moisson Estrie a décidé de faire une pierre deux coups en donnant un coup de pouce aux restaurateurs sherbrookois qui vivent une période difficile tout en s’assurant que les personnes dans le besoin reçoivent des repas chauds et nutritifs.

Par l’intermédiaire de l’organisme socio-économique voué à la redistribution de denrées auprès des personnes qui vivent une période de vulnérabilité économique, plusieurs restaurateurs de Sherbrooke ont accepté de s’unir pour préparer 2000 portions de plats prêt-à-manger qui seront remis à des communautés plus vulnérables.

Mais pour ce faire, Moisson Estrie fait appel à la générosité des Sherbrookois. Sur la plateforme laruchequebec.com, les citoyens sont invités à faire une contribution de la valeur de leur choix ou encore à acheter des « forfaits » de repas. Par exemple, pour 25 $, cinq repas seront offerts à des personnes.

Les montants amassés permettront de couvrir les frais reliés à la préparation des plats par les restaurants. L’objectif de la campagne est d’amasser 12 000 $.

« Partout au pays, les banques alimentaires sont grandement touchées par la COVID-19 en raison du manque de bénévoles et de l’entrée d’argent et de denrées qui se voient diminuer drastiquement. De plus, la COVID-19 affectant l’économie et les emplois, il serait possible de voir une hausse de la clientèle vulnérable. D’un autre côté, les restaurateurs, n’ayant plus de clients, doivent fermer les portes ou se réinventer complètement. L’objectif du projet serait donc de permettre à ces restaurateurs de demeurer en activité au service de Moisson Estrie », explique l’organisme sur la plateforme de financement. 

Les restaurants participants sont les suivants : Agropol, Baumann Smokehouse, Bistro Belvédère, Café créatif au Croquis, Café Général, Chalet des Érables, O’Chevreuil taverne américaine, Pizzicato, Rituel G et Westley.     

Pour en savoir plus : Moisson Estrie. Pour participer à la collecte de financement : Sherbrooke unie dans la pandémie