Le gouvernement Legault n’a pas tout fait pour réduire les éclosions dans les écoles. Modifier le calendrier scolaire devrait être un dernier recours, estime Christine Labrie, députée de Sherbrooke.  
Le gouvernement Legault n’a pas tout fait pour réduire les éclosions dans les écoles. Modifier le calendrier scolaire devrait être un dernier recours, estime Christine Labrie, députée de Sherbrooke.  

Modifier le calendrier scolaire doit être un dernier recours, plaide Christine Labrie

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Le gouvernement Legault n’a pas tout fait pour réduire les éclosions dans les écoles. Modifier le calendrier scolaire devrait être un dernier recours, estime Christine Labrie, députée de Sherbrooke.