La Tribune
Une centaine de personnes ont assisté à la 250e vigile réclamant la libération du blogueur Raif Badawi devant l’hôtel de ville, hier midi.
Une centaine de personnes ont assisté à la 250e vigile réclamant la libération du blogueur Raif Badawi devant l’hôtel de ville, hier midi.

« Mille millions de fois merci ! »

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Pour une 250e fois, les 50 coups de tambour ont résonné vendredi midi devant l’hôtel de ville de Sherbrooke, appelant à la libération du blogueur Raif Badawi, détenu en Arabie saoudite depuis plus de sept ans.