Micheline Dumont

Micheline Dumont recevra l’Ordre du Canada

L’historienne Micheline Dumont recevra l’Ordre du Canada pour saluer son apport à l’enseignement de l’histoire des femmes et de l’éducation au pays ainsi qu’à la recherche dans le domaine.

La gouverneure générale du Canada, Julie Payette, en a fait l’annonce ce jeudi. Un total de 103 personnes recevront le titre de compagnons, d’officiers ou de membres. La Sherbrookoise deviendra membre, comme 85 autres des 103 lauréats.

Parmi les autres nommés, on retrouve notamment le président du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, le chef de l’entreprise La Maison Simons, Peter Simons, le journaliste scientifique Charles Tisseyre et l’économiste Henri-Paul Rousseau.

L’historienne sherbrookoise voit sa carrière saluée par de multiples honneurs. En 2017, la professeure émérite de l’Université de Sherbrooke a été l’une des récipiendaires des Prix du gouverneur général en commémoration de l’affaire Personne pour « sa contribution remarquable » à l’égalité des sexes au pays. Cette affaire faisait référence à la lutte qu’ont menée cinq militantes canadiennes (Emily Murphy, Henrietta Muir Edwards, Louise McKinney, Irene Parlby et Nellie McClung) afin d’obtenir la reconnaissance des femmes comme personnes à part entière au sens de la loi au Canada.

Spécialiste de la question des femmes, Micheline Dumont a signé plusieurs publications au fil des ans, en plus de prononcer de multiples conférences. Elle a enseigné l’histoire pendant une trentaine d’années à l’Université de Sherbrooke. Elle a aussi signé et cosigné près d’une vingtaine de livres et de brochures. 

Créé en 1967, l’Ordre du Canada est l’une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays. Présenté par le gouverneur général, l’Ordre rend hommage aux personnes dont les services transforment notre société, dont les innovations stimulent notre imagination et dont la compassion unit nos collectivités.

Près de 7000 personnes de tous les milieux ont été investies de l’Ordre depuis sa création.