Mgr Gaumond sera exposé en chapelle ardente

Les fidèles voulant rendre un dernier hommage à Mgr André Gaumond pourront le faire sur deux jours, jeudi et vendredi.

Celui qui est décédé samedi à l’âge de 83 ans sera exposé en chapelle ardente à la basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke le 19 décembre de 19 h à 22 h. ll y aura une liturgie de la Parole à 20 h, annonce l’Archidiocese de Sherbrooke.

À LIRE AUSSI: Monseigneur Gaumond n’est plus

L’exposition se poursuivra le vendredi à compter de 9 h.  Le service funèbre sera célébré à 11 h et présidé par Mgr Luc Cyr, archevêque de Sherbrooke, en la Basilique-Cathédrale Saint-Michel, ajoute-t-on. La dépouille sera ensuite inhumée dans la crypte.

Rappelons que l’archevêque émérite de Sherbrooke avait été hospitalisé une semaine auparavant à l’Hôtel-Dieu du CIUSSS de l’Estrie - CHUS.  André Gaumond était né le 3 juin 1936 à Saint-Thomas-de-Montmagny, dans le Bas-Saint-Laurent.

L’Archidiocese de Sherbrooke profite de l’occasion pour dresser sa biographie.

Après ses études au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et au Séminaire Saint-Paul d’Ottawa, il a été ordonné prêtre par Mgr Bruno Desrochers à la cathédrale Sainte-Anne de Sainte-Anne-de-la-Pocatière le 27 mai 1961. 

Il fut maître de salle et professeur au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière (de 1961 à 1963), aux études en philosophie à l’Institut catholique de Paris (de 1963 à 1966), professeur de philosophie au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière (de 1966 à 1969) et au CÉGEP de La Pocatière (de 1969 à 1975), conseiller pédagogique au Service de l’éducation des adultes du CÉGEP de La Pocatière (de 1975 à 1980) et curé de Saint-Pamphile et Saint-Omer (de 1981 à 1985).  

Il a été élu évêque de Saint-Anne-de-la-Pocatière le 31 mai 1985 et ordonné à ce titre le 15 août 1985 par le cardinal Louis-Albert Vachon, archevêque de Québec.

Mgr Gaumond est devenu archevêque coadjuteur de Sherbrooke le 16 février 1995 et archevêque en titre le 1er juillet 1996. Durant son épiscopat, il fut notamment président de l’Assemblée des évêques catholiques de 1993 à 1995, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada de 2005 à 2007 et chancelier de l’Université de Sherbrooke de 1996 à 2011. 

Une fois à la retraite en 2011, il s’est retiré à Charny, pour revenir à l’archevêché de Sherbrooke en 2013. 

Mgr André Gaumond