Jessica Harnois

«Toutes les minutes comptent»

Rencontrer Jessica Harnois n’est jamais banal. La sommelière bien connue aime les gens et cela se sent. Qui plus est, on perçoit rapidement son dynamisme et l’amour qu’elle éprouve pour son travail. Facile dans ce contexte de devenir réceptif au message de cette ambassadrice des vins du Québec.

Jessica Harnois agit à titre de porte-parole de la Fête des vendanges Magog-Orford depuis huit ans. Elle est également le visage des vins de marque Bù et livre toutes les semaines des chroniques au 98,5 FM, à Montréal.

Au début du mois de septembre, elle a lancé un livre intitulé #Boirelocal, un ouvrage qui propose plusieurs vins, bières et spiritueux québécois. Et, en mars dernier, elle avait dévoilé un autre livre écrit en collaboration avec Sonia Lizotte: Le match parfait. Ce dernier marie des recettes de Mme Lizotte à des produits viticoles divers.

«Je suis bien entourée et ce que le public voit n’est pas le fruit de mon travail uniquement. Cela dit, c’est vrai que ça roule pour moi ces temps-ci. J’aime quand ça bouge énormément dans ma vie. Je suis capable d’en mener large et j’ai un bon rapport avec le stress. Toutes les minutes comptent dans ma vie. Je veux en profiter maintenant», affirme Jessica Harnois.

La sommelière est née et a grandi dans le secteur de Granby. Elle n’habite plus ce secteur, mais a gardé un pied-à-terre dans les Cantons-de-l’Est, à Magog plus précisément.

Son attachement aux produits du terroir québécois remonte à plusieurs années. Alors que l’idée même de produire des vins au Québec faisait encore sourciller, Jessica Harnois prenait déjà la défense des viticulteurs d’ici.

«Les produits locaux ont toujours été importants pour moi. Et, à un certain moment, j’ai eu le goût de grandir avec les vignobles d’ici. Vous savez, j’ai vu l’ascension des fromages québécois et ça m’a marquée. À l’époque où je travaillais au Toqué, il y a longtemps, ce n’était que des fromages français qui étaient servis. Ce serait un crime aujourd’hui de faire ça. Pourquoi ça ne serait pas pareil avec le vin?» demande-t-elle.

D’ailleurs, elle soutient que les vins québécois en épateront plus d’un durant les années à venir, et ce, en dépit des doutes qui ont existé à leur égard. «On est seulement au début du boum», dit-elle.

La restauration

Jessica Harnois a commencé à travailler en cuisine à l’âge de 14 ans seulement. Elle lavait alors de la vaisselle pendant de nombreuses heures toutes les semaines.

«J’étais temps plein à 14 ans tout en allant à l’école. J’étais au travail certains soirs et les fins de semaine. Deux ans plus tard, j’étais responsable d’une cuisine même si je ne savais pas vraiment cuisiner. J’étais plus dans la gestion en fait. J’ai appris tous les corps de métier reliés à la restauration et je sais qu’ils ont tous leur importance, y compris celui de plongeur.»

Aurait-elle fait des études universitaires si cela n’avait été de l’insistance de son paternel pour qu’elle entre à l’université une fois son diplôme collégial en poche? L’histoire ne le dit pas. Mais elle a complété un baccalauréat en sociopsychologie et, des années plus tard, une maîtrise en administration des affaires. «J’étais fille unique et mon père avait de grandes aspirations pour moi, surtout que j’étais bonne en classe», révèle-t-elle.

«C’est magique»

Quoi qu’il en soit, elle a senti un appel pour la bonne nourriture et le vin très jeune. «L’émission Vins et fromages avec Gaston L’Heureux, c’était de mon époque. C’est à partir de ce temps-là que j’ai eu le goût de faire ça dans la vie.»

À ses yeux, le vin permet de vivre une expérience sensorielle complète. «Ça me fait vraiment vibrer quand je déguste de bons produits. C’est magique!», lance-t-elle, en confiant être une véritable épicurienne.

Par ailleurs, lorsqu’on lui parle de son succès, elle laisse entendre qu’elle garde toujours les deux pieds sur terre. «J’ai déjà vécu des échecs et perdu de l’argent. Je ne prends rien pour acquis. J’essaie le plus possible de rester près de mes valeurs à travers ce que je vis, tout en profitant des cadeaux que la vie me donne.»

Repères

Née à Granby
Détentrice d’une maîtrise en administration des affaires
Porte-parole de la Fête des vendanges
Créatrice Dégustations Végas
Auteure du livre #Boirelocal.