La Tribune
Sophie Rochette, Maude Lizaire et Marie-Eve Boulanger
Sophie Rochette, Maude Lizaire et Marie-Eve Boulanger

Lutter pour les femmes en physique

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Pourquoi est-ce que les femmes s’intéressent moins aux sciences — et particulièrement à la physique — lorsque le temps est venu de choisir leur domaine d’études? C’est la question que se sont posée Sophie Rochette, Maude Lizaire et Marie-Eve Boulanger, toutes étudiantes en physique à l’Université de Sherbrooke. À quelques mois d’avis, elles ont donc décidé d’organiser la prestigieuse conférence annuelle Femme en physique Canada.