Les six enfants de la famille Russell

Jamais trop jeune pour changer le monde

Les six enfants de la famille Russell lançaient en juin 2019 le projet #Remplisvert dans le cadre de La grande journée des petits entrepreneurs. Depuis, la fratrie originaire de Windsor inspire à travers la province des jeunes, des familles, de petites et grandes entreprises et des organismes gouvernementaux à revoir leurs habitudes afin de réduire leur empreinte écologique.

Chacun des enfants, âgés de 6 à 14 ans, a reçu un certificat de reconnaissance de la Chambre des communes du Canada et les félicitations, de vive voix, du ministre de l’Environnement du Québec.

Leur concept est simple : produire des autocollants que les magasins, restaurants, dépanneurs, municipalités, bureaux et institutions peuvent apposer à leurs portes pour indiquer aux passants qu’ils sont les bienvenus à l’intérieur pour remplir gratuitement leur gourde d’eau sans aucune autre condition.

L’objectif derrière l’initiative est de réduire la consommation de bouteilles en plastique à usage unique puisque l’eau est gratuite et le plastique, un fléau écologique grandissant.

C’est Maxime, la seule fille de la famille, qui a eu l’idée de s’inscrire à La grande journée des petits entrepreneurs. « Je voulais faire un projet avec mes frères », relate celle qui est très sensible à l’environnement et qui fabriquait déjà, avec sa machine à coudre, des sacs réutilisables pour les collations de la famille. Le concept #Remplisvert est né alors que les deux plus vieux, Arnaud et Louis, revenaient avec leur mère d’un tournoi de soccer à Victoriaville. « Sur la route du retour, on est entrés dans un dépanneur pour remplir nos gourdes vides, mais on se sentait mal de le faire sans rien acheter. C’est pour éliminer ce malaise qu’on a développé le concept », mentionne Arnaud.

Les trois plus vieux ont dessiné le logo. Papa a aidé pour le slogan — Remplis ton verre, Sauve ta terre — et pour la mise en ligne du site internet.

Chaque enfant de la famille joue un rôle qui assure le succès du projet. Les plus jeunes? « Ils nous encouragent. Ils sont nos mascottes », résume Louis, en souriant.

Les grands-parents ont aussi leur mérite puisqu’ils ont accompagné les plus vieux lors de leurs tournées des commerces pour promouvoir #Remplisvert dans la région.

La couverture médiatique et le bouche-à-oreille ont aussi fait leur œuvre.

La blogueuse en développement durable de Cascades a invité les Russell à rencontrer le ministre de l’Environnement à Kingsey Falls. Chocolats Favoris les a invités à visiter leur usine à Québec avant de leur annoncer que la cinquantaine de succursales de la bannière allaient embarquer dans le mouvement. « Les gens de l’entreprise ont dit qu’ils s’inspireraient de nous pour améliorer leur empreinte écologique », notent fièrement les jeunes entrepreneurs.

L’aîné s’adresse aux trois plus jeunes. « Vous pouvez parler vous aussi, vous en savez des choses. » Toute la famille insiste. Les jumeaux finiront par raconter timidement qu’à Noël, ils ont donné une gourde avec un autocollant à leur professeur de 2e année. « Elle a tellement aimé ça, qu’elle a acheté des gourdes à ses enfants alors qu’avant ils utilisaient des bouteilles en plastique », explique Jérôme.

« C’est vraiment le fun d’entendre que des gens changent leurs habitudes de vie grâce à notre projet », enchaîne son grand frère Arnaud.

Six mois après le début de l’aventure, plus de 400 lieux ont adopté l’autocollant #Remplisvert. À Sherbrooke, Victoriaville, Belœil, Saint-Hyacinthe, Windsor, Magog, Trois-Rivières, Drummondville. En tout, les autocollants, vendus à 15 $, se retrouvent dans une centaine de villes. Une portion de l’argent est remise à la Fondation David Suzuki.

À la dernière édition de la Soirée Mammouth, un gala qui vise à souligner les actions de personnes qui ont inspiré les jeunes Québécois, les enfants de la famille Russell étaient parmi les 15 finalistes avec les artistes Sofia Nolin et Loud, l’astronaute David Saint-Jacques, le médaillé olympique Maxence Parrot et le blogueur Émile Roy, qui a d’ailleurs déjà parlé du projet #Remplisvert sur le web.

Entre l’école, les pratiques et matchs d’hockey des six enfants, la préparation des lunchs zéro déchet, la famille Russell gère son projet environnemental. Bientôt une vidéo promotionnelle, réalisée par Anh Minh Truong, sera lancée.

« J’aimerais que les joueurs du Canadien et du Phœnix aient notre autocollant sur leurs gourdes », espère Arnaud.

« Moi, j’aimerais qu’il y en ait partout dans le monde », rêve Maxime, celle que ses frères ont baptisée la reine de l’environnement.

Repères

Matthieu, 6 ans, Jérôme et Guillaume, 8 ans, Maxime, 10 ans, Louis, 13 ans, et Arnaud, 14 ans, sont originaires de Windsor.

En juin 2019, ils lançaient le projet #Remplisvert.

En août 2019, ils recevaient un certificat de reconnaissance de la Chambre des communes du Canada.

La fratrie a été finaliste au Gala Mammouth 2019, un événement où sont récompensées les personnes inspirant les jeunes à être meilleurs.

En janvier 2020, 406 lieux ont leurs autocollants #Remplisvert à travers le Québec.

La famille vient de conclure une entente avec la cinquantaine de succursales Chocolats Favoris à travers le Canada.