Annie Lessard

Annie Lessard : la vie en mille projets

Les engagements qu’elle prend en dehors des heures de bureau, Annie Lessard ne les a jamais considérés comme du bénévolat, mais plutôt comme des projets. Une possibilité d’aider, de rencontre des gens, de mettre son expertise à profit d’autrui.

« Quand on m’a contactée pour le Mérite estrien, j’ai cru que c’était une erreur », lance celle qui pourtant accumule les années d’implication au sein de la communauté d’affaires de la région.

Membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie Magog-Orford pendant trois ans, puis membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce de Sherbrooke pendant cinq ans dont deux à titre de présidente, Mme Lessard a également été membre du comité de pilotage d’Entreprendre Sherbrooke en 2016 et 2017 et elle siège au conseil de Sherbrooke Innopole depuis 2017.

Ce qu’elle aime de tous ces organismes au sein desquels elle s’implique est le mixte d’expertises. « C’est incroyable d’arriver dans un groupe où les gens sont tous différents et d’avoir en commun un même problème à résoudre. Et c’est impressionnant de voir comment on y arrive de façon souvent surprenante en travaillant en équipe », explique celle qui est persuadée qu’il n’y a pas de problème sans solution.

S’impliquer auprès des entrepreneurs fait du sens pour cette professionnelle. À l’écoute de la réalité de ses clients, la comptable professionnelle agréée (CPA) s’assure que les organismes au sein desquels elle s’engage leur viennent en aide de la meilleure façon possible. Cherchant toujours un moyen de donner un coup de main aux gens qui ont pris le risque de se lancer en affaires, elle tente de voir les choses de leur point de vue.

« Je travaille avec des PME et je trouve que les entrepreneurs sont toujours seuls. Quand ils vivent quelque chose de bien, ils se sentent une obligation d’être modestes. Et quand ils vivent quelque chose de difficile, ils ne peuvent en parler à personne parce qu’ils ne doivent pas inquiéter leur banquier ni leurs employés. Des embûches, ils en ont tous les jours et ils doivent toujours payer lorsqu’ils ont besoin d’aide. C’est pas évident! »

« C’est pourquoi je m’implique dans des organisations qui les écoutent et les soutiennent gratuitement », poursuit-elle.

Deux personnes ont grandement influencé le parcours de l’associée de Deloitte. Elle a choisi de devenir CPA en entendant parler de sa profession Roger Noël, un professeur en administration. « À notre arrivée à l’Université de Sherbrooke, on nous avait réunis dans une grande salle et M. Noël avait pris la parole. Comptable de formation, il n’avait pas parlé de chiffres. Il avait parlé d’aider les gens, d’apporter des solutions à des problèmes, de créativité et d’expertise. Je me suis dit que c’était exactement ça que j’allais faire. »

Son mari, un chercheur universitaire, est une source d’inspiration quotidienne pour Mme Lessard. « Un jour, il a expliqué à un de nos fils qu’on était riche de notre temps et qu’on pouvait bâtir ce qu’on voulait avec cette richesse. Il a ajouté que ce temps précieux, on peut choisir à qui on le donne, choisir les objectifs pour lesquels on le consacre. Il m’inspire beaucoup par sa façon d’être à la fois super travaillant et super généreux. »

À 48 ans, Mme Lessard est heureuse. Ses enfants sont sa plus belle fierté et ce qu’elle souhaite pour l’avenir est tout simplement de la continuité. « Avec un petit ajout de sagesse et d’équilibre », note celle qui gère mille et un dossiers à la fois.

Enfant, elle débordait déjà d’énergie. « J’étais tout le temps dans le trouble, je bougeais trop, parlais trop, j’avais déjà plein de projets. J’allais plus vite que ce qui était accepté. Tout ça m’a valu plusieurs visites chez le directeur de l’école. Encore aujourd’hui, j’ai toujours besoin de projets », se souvient l’ancienne élève du Triolet.

Ricaneuse et souriante même en avril, mois où elle peut faire des semaines de travail de 75 h, Mme Lessard trouve le moyen d’investir de son temps, richesse si précieuse, dans la communauté entrepreneuriale de la région. Avec comme projet de trouver une solution à chaque problème.

Repères

Originaire de Sherbrooke, Annie Lessard  est née le 17 décembre 1970;
Mariée à François Michaud depuis 1994, elle a deux fils, Simon et Benjamin;
Détentrice d’un baccalauréat en administration, elle est CPA et associée chez Deloitte depuis 2011.