Une soixantaine de personnes ont assisté à l'assemblée générale annuelle de Memphrémagog Conservation Inc. (MCI). L'occasion a permis de rendre hommage aux fondateurs de l'organisme tout en informant la population des actions réalisées dans la dernière année.

Memphrémagog Conservation salue ses fondateurs

Une soixantaine de personnes ont assisté à l'assemblée générale annuelle de Memphrémagog Conservation Inc. (MCI). L'occasion a permis de rendre hommage aux fondateurs de l'organisme tout en informant la population des actions réalisées dans la dernière année.
Samedi, avant d'ouvrir l'assemblée, le conseil d'administration a planté un chêne dans le parc municipal en compagnie de la mairesse d'Austin, Lisette Maillé, pour souligner les 50 ans du MCI.
Les états financiers ont été stables pour la dernière année et tout le conseil d'administration a été reconduit. « Pour rajeunir l'organisation du MCI, nous avons recruté trois jeunes compétents à titre d'observateurs qui pourront éventuellement rejoindre l'équipe », indique le président Robert Benoit.
Une nouveauté annoncée concerne l'ajout de coprésidents au conseil.
M. Benoit a aussi profité de l'occasion pour rendre hommage aux fondateurs du MCI en plus d'aborder des enjeux le préoccupant.
« Il y a d'abord les plantes envahissantes qui, même si on fait de plus en plus attention, sont bien présentes. Aussi, le réchauffement climatique est à considérer. Il fait notamment en sorte que la glace fond plus tôt et prend plus tard », souligne-t-il.
Le président a aussi abordé deux projets dont il est particulièrement fier, d'abord celui de la recherche de solutions pour les cas de sédiments et de plantes envahissantes à Fitch Bay. Depuis trois ans, le MCI travaille aussi à aider les gens désirant mettre leur propriété en réserve naturelle. Le prix commémoratif MCI-Gordon-Kohl a quant à lui été remis à la famille du docteur Penfield, le fondateur de l'institut neurologique de Montréal, pour sa grande implication dans la conservation des terrains entourant le lac.
Michèle Gérin, directrice générale de Bleu Massawippi, a aussi offert une conférence sur les problématiques d'embarcations sur les plans d'eau, particulièrement la cohabitation entre bateaux et riverains.
Notons qu'un échange symbolique de drapeaux a eu lieu dimanche au Vermont avec l'équivalent américain du MCI, le Memphremagog Watershed Association (MWA).