Les laboratoires de Q & T Recherche de Sherbrooke seront mis à contribution dans la course au vaccin que mène Medicago.
Les laboratoires de Q & T Recherche de Sherbrooke seront mis à contribution dans la course au vaccin que mène Medicago.

Medicago choisit Q&T Recherche pour son futur vaccin

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Le laboratoire sherbrookois Q & T Recherche sera au côté de la biopharmaceutique Medicago dans le développement d’un vaccin contre la Covid-19.

L’entreprise sherbrookoise a annoncé mercredi avoir été sélectionnée par Medicago à titre de centre canadien dans le développement clinique de son vaccin-candidat.

Il y a un mois, Ottawa annonçait un investissement pouvant atteindre 173 millions $ afin de permettre à Medicago de poursuivre le développement de son vaccin pour les phases II et III. 

Medicago s’est alors tournée vers des centres de recherche à travers l’Amérique du Nord susceptibles de pouvoir l’accompagner dans différents aspects cliniques de ses recherches. C’est dans ce contexte que Q & T Recherche a été choisie.

« Nous avons travaillé avec Medicago dans le passé, indique Pierre Gervais, président directeur-général de Q & T Recherche. Leur plateforme à base de plantes est innovatrice, exclusive et a démontré sa performance », ajoute-t-il.

La technologie utilisée par Medicago se distingue des méthodes utilisées par les autres géants pharmaceutiques de la planète impliqués dans la course au vaccin. 

Contrairement aux Pfizer, Moderna, AstaZeneca et autres, Medicago a développé une approche lui permettant de fabriquer des protéines pseudo-virales à l’aide des plantes. 

Une fois inoculées, ces protéines imitent le virus, amenant le système immunitaire à fabriquer des défenses contre le véritable virus.

En mars dernier, alors que la pandémie commençait à s’installer au Québec, Medicago annonçait avoir réussi à produire des particules pseudo-virales du coronavirus.

« Le projet de Phase I a débuté en juillet dernier et quelques mois plus tard nous initions le projet de Phase II. Ces échéanciers hors du commun démontrent l’urgence générée pas la pression du COVID sur la santé publique. Nous sommes fiers de contribuer à l’avancement d’un produit qui peut faire une différence pour toute une population », a déclaré Pierre Gervais, par voie de communiqué

L’entreprise sollicite la participation d’adultes en bonne santé et intéressés à participer à ce projet clinique comportant deux vaccinations, huit visites, et un suivi de la réponse immunitaire pendant 14 mois.

Q & T contribue aux essais cliniques de phase II, III et IV dans plusieurs domaines thérapeutiques tels que : vaccin, immunologie, maladie d’Alzheimer, dermatologie, santé de la femme, diabète et autres. 

Fondée à Québec, où elle emploie 300 personnes, Medicago appartient depuis 2013 à la japonaise Mitsubishi Tanabe Pharma. 

L’entreprise espère faire partie des laboratoires qui sortiront gagnants de la course au vaccin contre la Covid-19. Elle s’est fixé pour objectif de démontrer l’efficacité de son vaccin durant la première moitié de 2021.