« Tous les scénarios vont être envisagés par la communauté. C’est le résultat qui compte », explique Maurice Cloutier, directeur général et éditeur adjoint de La Tribune.

Maurice Cloutier : « c’est le résultat qui compte »

Une mobilisation d’envergure en moins d’une semaine, une déclaration commune en deux heures : le directeur général et éditeur adjoint de La Tribune, Maurice Cloutier, croit que la rencontre de leaders qui s’est tenue dans les bureaux de La Tribune vendredi envoie un signal puissant pour la sauvegarde du quotidien dans cette course contre la montre.

Le « mini G7 de La Tribune », comme l’a poétiquement baptisé M. Cloutier, sera pour lui déterminant afin de préserver non seulement la bannière La Tribune qui évolue dans le décor sherbrookois depuis bientôt 110 ans, mais surtout « de l’intégrité de la mission qu’elle joue dans la communauté ». 

« Le groupe qui était réuni ici autour de la table le fait bénévolement, avance-t-il. Il se met au service de la communauté pour trouver une solution et il est ouvert à tous les modèles d’affaires, ainsi qu’à la création d’une coopérative de travailleurs : les mots ont été utilisés autour de la table. Le seul objectif est toujours la pérennité de La Tribune. La structure financière va se dessiner dans les prochaines semaines. Malheureusement, on n’a pas beaucoup de temps, mais tous les scénarios vont être envisagés par la communauté. C’est le résultat qui compte. » 

Touché par l’engagement moral qui a été démontré par les décideurs, M. Cloutier croit également qu’il s’agit d’un message clair au gouvernement du Québec. « La communauté dit : “nous, on veut conserver un quotidien régional. On veut conserver la vitalité de notre quotidien régional et on veut que vous soyez à l’écoute des propositions qui vont venir de l’Estrie et qui vont venir, sans doute, d’autres régions du Québec”. Je suis d’ailleurs convaincu que le gouvernement va bien saisir ce message. » 

« De voir cette belle mobilisation était très importante pour la Ville de Sherbrooke, mais aussi toute la région, a prononcé le maire Steve Lussier lors de la déclaration. On a besoin dans un premier temps d’une mobilisation également citoyenne qui nous soutienne dans la démarche. Il faut qu’on puisse garder notre journal ici même. C’est un message très clair que j’envoie. Je serai également à la commission parlementaire la semaine prochaine pour voir comment ça va se passer.

Parmi les nouveaux alliés de La Tribune, Réjean Caouette, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke, s’est défendu de ne pas encore parler d’achat du quotidien. « La première étape, c’est l’analyse. Une fois celle-ci faite, on pourra trouver une solution », a-t-il expliqué.

+ Déclaration commune

La rencontre d’aujourd’hui avait pour but de regrouper la majorité des grandes institutions régionales ainsi que des représentants du milieu des affaires pour signifier notre solidarité envers notre journal quotidien La Tribune.

Cette mobilisation se veut aussi un message clair à d’éventuels repreneurs qu’ils pourront compter sur l’appui du milieu s’ils sont en mesure de garantir la pérennité du journal La Tribune au niveau de QUOTIDIEN régional.

Cette condition étant remplie, les organismes, institutions et entreprises s’engagent à développer, chacun dans leur sphère d’activités, de nouveaux partenariats d’affaires susceptibles de contribuer à la viabilité à long terme du quotidien La Tribune.

Ce regroupement agira comme promoteur afin de s’assurer qu’un éventuel repreneur maintienne l’intégralité de la mission de La Tribune.

Un comité de suivi est formé pour travailler dans le sens de cette déclaration. Les membres du comité sont : Monsieur Steve Lussier, maire de Sherbrooke, Monsieur Pierre Cossette, recteur de l’Université de Sherbrooke, Monsieur Luc R. Borduas, ancien président de la Chambre de commerce de Sherbrooke, Monsieur Jean Perrault, Monsieur Jacques Fortier, président du c.a. du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Madame Josée Fortin, directrice générale Sherbrooke Innopole, Monsieur Maurice Cloutier, éditeur adjoint et directeur général de La Tribune, et Monsieur Hugues Grimard, président de la Table des MRC de l’Estrie.