La relique de Marie-Léonie Paradis prend désormais place dans la châsse conçue spécialement pour elle à l'intérieur de la basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke.

Marie-Léonie repose dans une châsse conçue pour elle

La bienheureuse Marie-Léonie Paradis, mère fondatrice des Petites Sœurs de la Sainte-Famille, prend désormais place dans la châsse conçue spécialement pour elle à l'intérieur de la basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke.

La relique est en place depuis le 28 novembre. Au moment de sceller la nouvelle châsse, des membres de la communauté des Petites Sœurs de la Sainte-Famille étaient sur place, note l'Archevêché de Sherbrooke.

Celles-ci ont veillé à ce que le corps de leur mère fondatrice et les vêtements qu'elle porte soient soigneusement disposés, précise-t-on.

Rappelons que Marie-Léonie Paradis a fondé l'institut des Petites Sœurs de la Sainte-Famille en 1880 et est la patronne secondaire de l'Archidiocèse de Sherbrooke. Elle a également été reconnue comme personnage historique par le gouvernement du Québec en décembre 2016.

La relique de mère Marie-Léonie Paradis a quitté la maison générale des Petites Sœurs de la Sainte-Famille le 31 mai dernier. En cortège, la bienheureuse a quitté le couvent des religieuses de la rue Galt Ouest, où elle reposait depuis 1935, pour être transportée à la Basilique-Cathédrale.

En attendant que la nouvelle châsse soit prête, les restes mortels étaient conservés dans la chapelle des reliques, une pièce vitrée, mise sous scellés.

Les visiteurs pouvaient ainsi prier la bienheureuse et plusieurs d'entre eux ont même profité de leur passage pour glisser sous la porte des demandes d'intentions.

Dimanche après-midi, lors d'une cérémonie religieuse, Mgr Luc Cyr bénira ce nouveau lieu de recueillement devant les membres de la communauté des Petites Sœurs de la Sainte-Famille. La population est invitée à assister à cet événement.