La professeure-chercheuse à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement, Nancy Presse, est responsable des banques de recherche NuAge.
La professeure-chercheuse à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement, Nancy Presse, est responsable des banques de recherche NuAge.

Maladie d’Alzheimer : des données provenant du Québec à l’international

Lilia Gaulin
Lilia Gaulin
La Tribune
Un nouveau partenariat entre les banques de recherche NuAge du Centre de recherche sur le vieillissement (CDRV) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS et le Global Alzheimer’s Association Interactive Network (GAAIN) permettra de joindre les données de NuAge à celle de 51 autres cohortes à travers le globe afin de créer un effort coopératif entre les chercheurs.

 Grâce à ce partenariat, ce sont les données de près d’un demi-million d’individus qui se retrouveront au même endroit afin de faciliter le partage de celles-ci.  

 Les banques NuAge contiennent des données détaillées et une banque d’échantillons biologiques comprenant notamment du sang, de l’urine et de la salive. Ces données ont été recueillies entre 2003 et 2008 auprès de 1753 aînés âgés de 67 à 84 ans. Près de la moitié des participants proviennent de la grande région de Sherbrooke.  

À ce jour, NuAge est la plus importante cohorte de sujets âgés au Québec. Elle est d’ailleurs la première cohorte québécoise à joindre GAAIN. « Un des enjeux de la recherche est d’avoir des données sur le plus grand nombre de gens afin d’avoir encore plus de puissance et de possibilités. En rassemblant les données de différentes cohortes, ça vient créer des énormes bases de données », souligne la professeure-chercheuse au CDRV et à la Faculté́ de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, Nancy Presse. 

« La mission des banques de recherche NuAge est de maintenir, enrichir et promouvoir une infrastructure qui permet le partage de ces données et ces échantillons avec la communauté́ de recherche sur le vieillissement », mentionne-t-elle par voie de communiqué.  

Le GAAIN est une plateforme de recherche intégrée en ligne qui est administrée par University of Southern California. Sa mission est d’accélérer la recherche sur la maladie d’Alzheimer grâce au partage de données partout à travers le monde.  

Nancy Presse illustre également que ce partenariat offrira plusieurs opportunités de collaboration à l’international à l’Université de Sherbrooke et au CDRV.  

« La participation de NuAge est intéressante puisqu’on va vraiment participer à cet effort de recherche coopératif en lien avec la maladie d’Alzheimer, avec d’autres maladies neurodégénératives ainsi qu’avec le vieillissement cognitif dans son ensemble. »  

Mme Presse s’intéresse au rôle de la nutrition dans la cognition. « D’avoir accès à des données provenant de partout à travers le monde, c’est particulièrement intéressant comme la nutrition est très culturelle. Ça nous permettra de voir si certaines habitudes alimentaires sont plus intéressantes que d’autres par rapport à la prévention de la maladie d’Alzheimer. »  

Les données de NuAge seront accessibles sur la plateforme GAAIN à compter de l’automne.