L'UdeS construira un édifice de 9,5 M$

La faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke pourra aller de l’avant avec la construction du Carrefour du savoir, un nouvel édifice visant à moderniser l’actuelle bibliothèque, en plus d’y aménager un centre de recherche. Québec accorde 7 M$ pour la concrétisation du projet qui est évalué à quelque 9,5 M$. La somme manquante doit être avancée par le ministère de l’Éducation.

« Il nous reste à ficeler les derniers 2 M$. On a un engagement du gouvernement de régler cela. Ce n’est pas ficelé encore, mais on a un engagement du gouvernement », note le doyen de la faculté de médecine et des sciences de la santé de l’UdeS (FMSS), Dominique Dorion. 

Le Carrefour du savoir abritera la nouvelle bibliothèque, qui remplacera l’actuelle datant des années 1960 et qui est devenue totalement désuète. Selon l’institution, celle-ci ne répond plus aux normes ni aux besoins de la recherche documentaire en médecine et en sciences de la santé.

À l’origine, elle accueillait 100 étudiants, ils sont maintenant environ 1000, a souligné le ministre des Transports François Bonnardel, venu faire l’annonce au nom de Jean-François Roberge, son collègue ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. 

« C’est un projet qui reste à finaliser pour ce qui est de l’enveloppe financière complète. Aujourd’hui, on fait une annonce de 7 M$. La Fondation de l’UdeS met un million additionnel, et le ministère de l’Éducation va finaliser le reste avec l’UdeS dans les prochains mois. Ils n’ont pas à s’inquiéter », a commenté M. Bonnardel.   

Nouveau centre de formation

Le Carrefour comptera également un nouveau centre de formation en recherche documentaire et en informatique sur la santé; les espaces permettront notamment d’accueillir des colloques. 

La nouvelle construction sera érigée face au bâtiment de la FMSS, dans le stationnement, et sera reliée au pavillon de médecine de précision et de recherche translationnelle, un projet de 35,5 M$ qui a obtenu le feu vert de Québec.

« Ce sont des projets sur lesquels on travaille depuis huit ou neuf ans », rappelle Dominique Dorion. Comme les deux édifices sont interreliés, il faudra attendre le début de la construction du pavillon de médecine pour construire le Carrefour du savoir. 

« On va aller en appel d’offres dès l’automne prochain, en octobre ou novembre pour la construction du pavillon. La construction devrait débuter dès le dégel, probablement au printemps 2021. » 

La livraison de ce bâtiment est attendue pour la fin 2022. « Pour le Carrefour du savoir, on va aller en appel d’offres à peu près en même temps que l’on va commencer la construction du pavillon de médecine de précision. » M. Dorion s’attend à ce que les deux bâtiments soient livrés à peu près simultanément, à la fin 2022. On peut penser que le Carrefour pourra être occupé au début de l’année 2023, et les gens pourront s’installer dans le pavillon au courant de 2023.

Interrogé sur les places de stationnement qui disparaîtront, M. Dorion assure que ces places seront compensées par l’aménagement de nouveaux espaces aux côtés du Pavillon de recherche appliquée sur le cancer (PRAC), le bâtiment bleu situé sur le campus de la santé.