L’UdeS a réussi à amasser plus de 115 M$ dans le cadre de sa campagne majeure D’avenirs et de passions. Le président de la campagne majeure Normand Legault et le recteur Pierre Cossette ont dévoilé le montant jeudi, lors d’un événement de clôture.

L’UdeS amasse 115 M $

Plus de 115 millions $ : c’est ce qu’a réussi à amasser l’Université de Sherbrooke dans le cadre de sa campagne majeure D’avenirs et de passions. Cette somme inégalée permettra de soutenir plus d’une cinquantaine de projets ayant des retombées au sein de la population.

Selon l’institution, cette sixième campagne « est la plus ambitieuse réalisation philanthropique » depuis la création de l’UdeS. Le montant total est de 115 480 261 $. La dernière grande campagne de l’UdeS avait permis de recueillir 52 M$. 

La campagne actuelle, présidée par Normand Legault, a permis d’amasser plus de 26 M$ auprès de la communauté universitaire, dont près de 9 M$ de la part des étudiants.  

Le Regroupement des étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l’UdeS (REMDUS) a d’ailleurs profité de l’événement de clôture pour annoncer son soutien financier à cette campagne, soit 500 000 $ sur 10 ans à un fonds de bourse d’études. Le directeur général du REMDUS, William Leclerc Bellavance, a remercié les contributeurs au programme de bourses aux études supérieures. L’événement de clôture a permis de dévoiler la somme amassée et de réunir de nombreux partenaires. 

« Mobilisation sans précédent »

« Nous pouvons nous réjouir et être très fiers de ces résultats spectaculaires. Ils témoignent d’une mobilisation sans précédent de notre communauté universitaire, mais aussi de l’engagement profond de donatrices et de donateurs envers l’Université de Sherbrooke. Les dons reçus nous ont permis de mettre en œuvre plus d’une cinquantaine de projets porteurs qui ont des retombées concrètes dans la vie de toute la population », a fait valoir le recteur Pierre Cossette.

M. Legault et M. Cossette ont souligné que cette collecte de fonds a été novatrice en fonctionnant par projet. Plutôt que de miser sur un objectif global, la totalité des projets a été mise de l’avant. 

Parmi les initiatives en cours ayant reçu un coup de pouce des donateurs, on retrouve la construction du studio de création Fondation Huguette et Jean-Louis Lafontaine de la faculté de génie, un bâtiment de trois étages qui permettra aux étudiants de réaliser leur projet du concept au prototype. L’initiative soutiendra aussi les étudiants par la remise de bourses. On retrouve entre autres des bourses de stages en milieux communautaires pour la formation des étudiants en kinésiologie. 

La faculté des lettres et sciences humaines (FLSH) souhaite mettre de l’avant un programme de bourses aux études supérieures. Celui-ci vise à attirer et à retenir les meilleurs étudiants aux 2e et 3e cycles.

« Je vous remercie de contribuer à la santé psychologique de la jeunesse québécoise », a lancé aux donateurs Félix Guay-Dufour, un étudiant au doctorat en psychologie organisationnelle qui a œuvré au Centre RBC d’expertise universitaire en santé mentale, qui chapeaute notamment plusieurs projets en milieu scolaire. 

La campagne avait été lancée auprès de la communauté universitaire en 2012 et auprès des partenaires en 2015.