Louis Taillefer reçoit « le plus grand prix scientifique au Canada »

Sarah Saidi
Sarah Saidi
Le Sherbrookois Louis Taillefer, professeur au Département de physique de la Faculté des sciences de l'Université de Sherbrooke, a reçu hier le prestigieux Prix Killam lors d'une cérémonie officielle à Rideau Hall.  
« Je savais qu'on avait proposé ma candidature, mais c'est un programme extrêmement compétitif alors c'est une surprise d'avoir été choisi », admet M. Taillefer tout en se disant très content de recevoir « le plus grand prix scientifique au Canada ».
Il se dit d'autant plus fier d'être le premier physicien québécois et le premier professeur de l'Université de Sherbrooke à recevoir cette distinction, qui s'accompagne d'une somme de 100 000 $.
Ce prix vient couronner l'apport exceptionnel de M. Taillefer dans le monde de la physique, puisqu'en 2007 ses résultats de recherche ont bouleversé les paradigmes établis sur les matériaux supraconducteurs.
Chaque année, le Conseil des Arts du Canada décerne le Prix Killam à cinq Canadiens en reconnaissance à leur carrière exceptionnelle en sciences de la santé, en génie, en sciences humaines, en sciences naturelles et en sciences sociales.