L’achat d’ordinateurs portables, de livres, de bandes dessinées ainsi que de jeux de société et électroniques favorisera les activités de loisirs pour les jeunes hébergés à Val-du-lac.
L’achat d’ordinateurs portables, de livres, de bandes dessinées ainsi que de jeux de société et électroniques favorisera les activités de loisirs pour les jeunes hébergés à Val-du-lac.

Livres, BD, ordinateurs et jeux de société pour les jeunes de Val-du-lac

Sherbrooke — Le confinement est difficile pour la centaine de jeunes hébergés au centre de réadaptation jeunesse Val-du-lac. Plus que jamais, ils sont coupés de leurs familles, de leur amis à l’école, les mesures de distanciation physique imposent des restrictions compliquées pour le jeu et les activités sportives entre camarades de la même unité.

C’est dans ce contexte difficile causé par la pandémie de la COVID-19 que la Fondation du CHUS a accepté de financer l’achat d’ordinateurs portables, de livres, de bandes dessinées ainsi que de jeux de société et électroniques afin de favoriser les activités de loisirs pour les jeunes hébergés à Val-du-lac.  

L’ensemble du matériel financé par la Fondation a également un objectif thérapeutique. « Cet investissement permettra d’améliorer les habiletés et les compétences des jeunes en résolution de problèmes, tout en travaillant leurs habilités sociales », explique Annie Glode, du Centre de réadaptation Val-du-lac.  

Les équipes de soins usent de créativité pour être davantage présentes et disponibles pour les usagers. « Ce matériel aidera à garder les jeunes occupés, ce qui est très positif. Les livres et les bandes dessinées vont permettre d’encourager la lecture. Les jeux de société faciliteront les interactions sociales dans une même unité. Et, grâce aux jeux de PS4, les jeunes pourront améliorer leurs capacités de compétition positive », ajoute Mme Glode.  

« Nous sommes conscients que la crise actuelle amène de nouveaux besoins et nous sommes heureux de pouvoir faire notre part pour les jeunes de Val-du-lac », explique Martin Clermont, directeur général de la Fondation du CHUS.