Les infrastructures publiques existantes, à l’extrémité sud du lac Massawippi, continuent à se développer. Une nouvelle station de lavage pour bateaux sera bientôt inaugurée à la plage publique et un long trottoir sera aménagé en bordure de la rue Main afin de faciliter l’accès au plan d’eau.

L’extrémité sud du lac Massawippi se développe

Les infrastructures publiques existantes, à l’extrémité sud du lac Massawippi, continuent à se développer. Une nouvelle station de lavage pour bateaux sera bientôt inaugurée à la plage publique et un long trottoir sera aménagé en bordure de la rue Main afin de faciliter l’accès au plan d’eau.

On retrouvait déjà une station de lavage pour bateaux à l’extrémité sud du lac Massawippi. Mais elle se trouvait sur un terrain qui appartenait à l’Ordre des servites de Marie. On a donc décidé de la déménager vers la plage publique, propriété de quatre des municipalités riveraines, dont Ayer’s Cliff.

Au même endroit, les municipalités propriétaires ont décidé de remplacer la large rampe de mise à l’eau construite à une autre époque par le Collège Servite, situé à deux pas.

« Nous avons travaillé avec une biologiste pour nous assurer que nos nouveaux aménagements soient bien conçus sur le plan environnemental », assure Vincent Gérin, maire d’Ayer’s Cliff et président du Parc régional Massawippi.

Dans la foulée, M. Gérin souligne que le développement de la plage publique, acquise de la congrégation des Servites en 2016, s’effectue sans empressement. Les municipalités qui en sont propriétaires souhaitent que l’endroit soit le plus attractif possible, mais préfèrent investir en respectant la capacité de payer de leurs contribuables.

Par ailleurs, le président du Parc régional Massawippi révèle qu’un nouveau trottoir sera aménagé entre le cœur villageois d’Ayer’s Cliff et le quai se trouvant aux abords de la rue Main. La halte routière voisine du quai devrait également faire l’objet d’investissements, mais ce projet n’est pas encore entièrement ficelé.

« Une glissière de belle apparence sera normalement installée entre le trottoir et la rue. Des arbustes seraient également plantés. On est au stade de l’appel d’offres pour ce projet. On pense que ça nous coûtera entre 400 000 et 450 000 $ pour faire ces travaux. »

Pour une seconde année consécutive, un bateau transportera les gens qui le voudront d’Ayer’s Cliff vers North Hatley ou vice versa l’été prochain. À Ayer’s Cliff, les départs s’effectueront toujours au quai de la rue Main. « On a décidé de devenir propriétaire du Wippi, la navette mise en place l’an dernier. On aura un meilleur système de réservation et on s’attend à un bon achalandage », révèle Vincent Gérin.