Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Au total, 309 300 personnes ont changé de MRC de résidence au Québec au cours de l’année 2019-2020. Sur la photo, le village de Saint-Adrien en Estrie.
Au total, 309 300 personnes ont changé de MRC de résidence au Québec au cours de l’année 2019-2020. Sur la photo, le village de Saint-Adrien en Estrie.

L’Estrie attire les Montréalais

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Article réservé aux abonnés
L’Estrie affiche son meilleur bilan migratoire en près de 20 ans alors que plus de 8000 personnes sont venues s’installer dans la région entre le 1er juillet 2019 et le 1er juillet 2020. C’est ce qui ressort du dernier bulletin démographique de l’Institut de la statistique du Québec publié en janvier.

En soustrayant les personnes qui ont quitté l’Estrie, on obtient un bilan positif de 2322 nouveaux habitants dans la région. L’Estrie est la quatrième région avec la plus forte croissance derrière la Montérégie, les Laurentides et Lanaudière et se classe au tout premier rang des régions dites intermédiaires, donc relativement éloigné de Montréal.

« La Mauricie et l’Estrie se démarquent avec les gains les plus importants parmi ces régions, toutes proportions gardées, peut-on lire dans le rapport. Dans les deux cas, le solde a franchi le seuil de 2000 personnes, ce qui constitue de loin leurs plus forts gains depuis 2001-2002. Leurs principaux gains se font aux dépens de Montréal et des régions de la zone adjacente. »

De son côté, la région de Montréal enregistre des pertes de 35 900 personnes dans ses échanges migratoires avec les autres régions du Québec en 2019-2020. Il s’agit de son plus lourd déficit depuis que les données sont disponibles.

Est-ce que la COVID a eu un impact? Le rapport évalue que oui, mais souligne que « ces résultats s’inscrivent souvent dans des tendances amorcées au cours des années précédentes. La pandémie pourrait ainsi surtout avoir donné un élan à des tendances préexistantes. »    

Les MRC en hausse

On apprend également dans le rapport que pour la toute première fois, toutes les MRC de L’Estrie ont obtenu un bilan migratoire positif. La MRC de Memphrémagog vient en tête de liste avec une augmentation de 1,74 %. 

Au total, 309 300 personnes ont changé de MRC de résidence au Québec au cours de l’année 2019-2020.