Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

L’Estrie atteint les 300 morts

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La légère hausse du nombre de cas de personnes infectées par la COVID-19 observée ces derniers jours en Estrie se poursuit. 

Mercredi matin, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS rapportait que 26 nouveaux cas ont été enregistrés dans les dernières 24 heures sur son territoire.

On avait signalé huit cas dimanche, 13 lundi et 17 mardi, rappelons-le.

C’est dans le Réseau local de services (RLS) de la Haute-Yamaska (incluant Bromont) où on retrouve le plus de nouveaux cas, avec 11 personnes atteintes par la maladie (total de 2968). Seulement cinq nouveaux cas sont signalés à Sherbrooke.

Depuis le début de la pandémie, on arrive donc à un total de 11 431 personnes infectées en Estrie. On calcule cependant que 10 894 Estriens en sont guéris.

On rapporte toujours un seul cas de variant B.1.1.7 (Royaume-Uni) du virus en Estrie.

Trois décès

Les autorités rapportent toutefois trois nouveaux décès, ce qui porte à 300 le nombre d’Estriens qui en sont décédés depuis l’arrivée du coronavirus chez nous.

Deux des récents décès sont survenus à la Résidence Le Brunswick de Richmond (RLS de Val-Saint-François). Une personne a rendu l’âme au Centre d’hébergement Villa-Bonheur de Granby (RLS de la Haute-Yamaska).

Au chapitre des hospitalisations, les bonnes nouvelles se poursuivent. On comptait 19 patients à l’hôpital de Fleurimont et un seul à l’Hôtel-Dieu.

Mardi en Estrie, il y avait 23 personnes hospitalisées, dont trois se trouvaient aux soins intensifs.