L'essence bondit de 7 cents

Les Sherbrookois en relâche seront peut-être tentés de revoir leurs plans puisque le prix de l'essence a bondi de sept cents, mardi, au jour deux de cette semaine de vacances scolaires propice aux déplacements.
Le prix du litre d'essence ordinaire est ainsi passé de 109,4 cents à 116,4 cents dans la majorité des stations-services de la ville, après avoir flirté sous la barre du dollar en janvier, faut-il le rappeler.
Dans la grande région de Montréal, la hausse a été encore plus marquée. Le litre d'essence se détaille maintenant 125,9 cents, soit 15 cents de plus que la veille.
Si d'aventure vos activités vous amènent au Centre-du-Québec, sachez toutefois qu'on pouvait encore y faire le plein pour 106,9 cents à Victoriaville et à Drummondville mardi soir.
Il semble que cette nouvelle hausse du prix du carburant ait plus à voir avec la hausse du coût d'acquisition qu'avec la période de l'année. Selon le CAA-Québec, le prix réaliste de l'essence pour l'Estrie était d'ailleurs de 116,8, mardi, comparativement à 120,1 à Montréal.
Le prix réaliste est calculé en fonction de l'indicateur quotidien du coût d'acquisition et de la marge au détail moyenne établie par CAA-Québec au cours des 52 dernières semaines.
- Avec Yanick Poisson