Les éducatrices en service de garde ont été surprise par l’annonce du gouvernement Legault, mercredi.
Les éducatrices en service de garde ont été surprise par l’annonce du gouvernement Legault, mercredi.

Les services de garde en colère

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Le personnel des services de garde est mécontent. Sans avoir été consultés, éducatrices et syndicat ont appris mercredi que trois journées pédagogiques allaient être ajoutées au calendrier scolaire, une décision émanant du gouvernement provincial. « Pour soulager une catégorie de personnel, on en surcharge une autre », déplore la présidente du syndicat du personnel technique et administratif du Centre de service scolaire de la Région-de-Sherbrooke, Renée Bibeau.