Les restos Eggsquis offrent des denrées périssables

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Contraints de fermer à la suite des directives d’isolement social décrétées par le gouvernement du Québec, les restaurants Eggsquis de la région ont choisi de distribuer leurs denrées périssables à la population qui en ressent le besoin.

Lait, yogourt, pain, fruits ont été donnés, jeudi, dans le stationnement du restaurant de déjeuners et de dîners de la rue King Ouest.

« Nous voulons aider directement les gens qui sont frappés par les pertes d’emploi avec la fermeture de certains commerces et entreprises en raison du coronavirus. Nous voulions remettre la nourriture aux parents qui ont besoin d’aide. Nous voulions donner une aide directe au monde. S’il reste des denrées, nous allons ensuite les distribuer aux banques alimentaires », explique le directeur des restaurants Eggsquis de la région, Louis-François Morel.

Ce sont près de 1000 pains, plusieurs caisses de fruits et de nombreux litres de lait qui ont été offerts.

« Nous donnons tout ce qui ne peut pas être congelé et qui doit être consommé rapidement. C’est de la nourriture qui était payée et que les fournisseurs ne peuvent pas reprendre. À partir de là, nous avons décidé d’aider nos employés, le monde autour puis les banques alimentaires », indique M. Morel.

Les véhicules se succédaient près du camion Eggsquis, jeudi après-midi, pour bénéficier de la générosité du propriétaire Billy Stergiou.

« Mon conjoint vient de perdre son emploi pour au moins deux semaines. Nous allons prendre tout ce qui est possible dans cette période plus difficile. Cette générosité du restaurateur est très appréciée. Un ami avait publié cette annonce sur les réseaux sociaux et avec un enfant à la maison, je vais prendre tout ce qui passe », signale Stéphanie, une citoyenne qui a bénéficié de ce geste de générosité des restaurants Eggsquis.

Stéphanie, une citoyenne ayant bénéficié de la générosité des restaurants Eggsquis.

Les 43 restaurants Eggsquis au Canada ont fermé leurs portes de façon temporaire à la suite de la mise en place des directives gouvernementales. En Estrie, ce sont une trentaine d’employés par restaurant qui se retrouvent momentanément sans emploi.

« Nous sommes fermés depuis mercredi matin, Nous analysons la situation au jour le jour. Nous avons suivi la vague pour rassurer nos employés et notre clientèle. Nous espérons pouvoir rouvrir cette fin de semaine, mais rien n’est certain. Nous sommes en communication avec le MAPAQ qui nous dicte les directives du gouvernement que nous devons suivre. Avant la fermeture, nous prenions toutes les mesures d’hygiène possible en nous désinfectant les mains aux quinze minutes. À un moment donné, ça devenait difficile de répondre à toutes les demandes de la clientèle en ce sens, alors nous avons décidé de fermer pour ne pas courir de risque. Nous ne savons pas combien cette fermeture va nous faire perdre d’argent », signale M. Morel.

Les dons de nourriture devraient se poursuivre vendredi à Magog ainsi qu’à la succursale de la rue King Est.

« Nous avons vidé seulement deux restaurants sur cinq dans la région. Ça va se poursuivre afin de ne rien jeter », assure Louis-François Morel des restaurants Eggsquis de l’Estrie.