Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Les pharmacies et le couvre-feu, ce qu’il faut savoir

Coralie Beaumont
Coralie Beaumont
La Tribune
Article réservé aux abonnés
SHERBROOKE – Afin de s’adapter à l’imposition du couvre-feu, plusieurs pharmacies ont adapté leurs horaires et ferment dorénavant à 20 h. 

Il est donc fortement recommandé aux citoyens d’arriver au plus tard à 19 h 30 afin de ne pas retarder la fermeture des lieux. En cas d’urgence, pour une prescription par exemple, les pharmaciens recommandent généralement aux citoyens de téléphoner si leur heure d’arrivée est proche de 20 h. À noter également que certaines pharmacies offrent, par exemple, un service livraison directement à l’auto ou même à domicile. 

Enfin, il est recommandé aux citoyens de conserver leur ticket de caisse attestant de l’achat d’un produit essentiel dans l’hypothèse où ils risqueraient de dépasser l’heure du couvre-feu.