La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke sondera les parents sur leur degré de satisfaction dans le cadre de leur collaboration avec les intervenants scolaires.

Les parents seront sondés par la CSRS

La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) sondera les parents sur leur degré de satisfaction dans le cadre de leur collaboration avec les intervenants scolaires.

L’initiative se déroulera d’abord sous forme de projet pilote, dans une école primaire et une école secondaire. Celle-ci est menée en collaboration avec des étudiants de l’Université de Sherbrooke, au doctorat en psychologie organisationnelle.

« Le projet pilote va nous permettre d’évaluer si on peut faire cette démarche pour l’ensemble (de la CSRS) », commente Lisa Rodrigue, directrice générale adjointe aux affaires éducatives à la CSRS.

C’est le comité des affaires éducatives de la CSRS, un comité d’élus scolaires, qui a élaboré le coup de sonde avec les étudiants de l’UdeS. Celui-ci, qui doit circuler dans les prochains jours, permettra de documenter le degré de satisfaction des parents par rapport aux intervenants scolaires, plus précisément sur le plan de la communication.

La communication est l’un des enjeux identifiés dans le Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) qui a été adopté par les élus scolaires l’automne dernier.

Il était trop tôt pour faire connaître le nom de deux écoles concernées. Selon Mme Rodrigue, le fait de cibler la collaboration entre les parents et les intervenants scolaires n’est pas lié à une problématique en particulier, mais le sondage permettra de voir s’il y a des aspects qui peuvent être améliorés. Un rapport d’analyse sera ensuite élaboré par les étudiants et remis au conseil des commissaires afin d’évaluer la démarche et de voir les suites à donner. Le rapport portera davantage sur l’aspect technique de la démarche, note Mme Rodrigue.