Les Estriens sont les plus nombreux à choisir les hôtels (60 %) pour leur séjour hors de la maison que les autres Québécois.
Les Estriens sont les plus nombreux à choisir les hôtels (60 %) pour leur séjour hors de la maison que les autres Québécois.

Les Estriens préfèrent l’hôtel

 Alors que les vacances de la construction sont sur le point de débuter dans un contexte particulier, quels sont les plans des Estriens?

Selon leur lieu de résidence, les Québécois ne voyagent pas de la même façon, indique un récent sondage mené par la firme Léger et commandé par le site de voyage Expedia.

Les résidents de l’Estrie aiment le confort, donc ils sont les plus nombreux à choisir les hôtels (60 %) pour leur séjour hors de la maison, contrairement à la moyenne provinciale de 47 %.

Cet été, les Estriens veulent profiter du plein air (40 %), décompresser et prendre soin de leur santé mentale (34 %) et passer du temps de qualité avec leurs compagnons de voyage (29 %).

Leur temps est précieux, indiquent les données du sondage : les répondants de l’Estrie (69 %) préfèrent conduire moins de quatre heures et souhaitent se rendre rapidement à destination.

Un Québécois sur cinq (20 %) prévoit voyager durant les vacances de la construction cette année, tandis que 32 % planifient plutôt une escapade en août ou septembre. En Estrie, près de 28 % des répondants prévoient prendre la route durant la pause du marteau et de l’égoïne. 

Les réponses au sondage montrent que les Québécois voyagent « local » et souhaitent se rapprocher de la nature. La demande pour les séjours intraprovinciaux est en hausse d’environ 30 % comparativement à l’an dernier. Le Québec affiche même la plus forte augmentation au pays.

Pas peur de la route

En quête d’aventure, une grande majorité de Québécois sont prêts à prendre la route pendant plus de quatre heures pour se rendre à leur destination (58 %). Alors que les hôtels sont les hébergements les plus privilégiés, les expériences de plein air comme le camping (33 %), les véhicules récréatifs (9 %) et le glamping (7 %) ont également séduit les Québécois. 

Profiter du plein air (33 %), passer du temps de qualité avec des compagnons de voyage (31 %) et découvrir un nouvel endroit (31 %) sont les principaux souhaits de ceux qui ont prévu s’évader.

Enfin, les régions de la Capitale-Nationale, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, des Laurentides et de Chaudière-Appalaches sont les plus convoitées cet été.

« Nous savons que les Québécois s’ennuient de voyager et recherchent des informations pour le faire de façon responsable et sécuritaire », explique Mary Zajac, responsable des relations publiques d’Expedia. 

« C’est pourquoi nous avons travaillé sans relâche pour faciliter l’expérience des voyageurs durant la saison estivale, en rendant disponibles la tarification flexible et de nouvelles politiques sanitaires dans les hôtels. Nous voulons que les voyageurs aient l’esprit tranquille lorsqu’ils seront prêts à voyager. »

Le sondage en ligne a été réalisé par Léger, du 3 au 8 juillet 2020, parmi un échantillon de 1375 Québécois âgés de 18 ou plus.