Maquette du Centre d'innovation minière de la MRC des Sources (CIMMS)

Les essais ont commencé au CIMMS

Le Centre d'innovation minière de la MRC des Sources (CIMMS) à Asbestos est maintenant en activité. Il sera dirigé par Hugo Tremblay, qui était directeur de production et de l'innovation chez Neptune Technologies à Sherbrooke.
Les activités de la mini-usine pilote d'extraction de produits à partir de résidus miniers devaient commencer au mois d'août, celles-ci ont finalement commencé avant.
« On a eu toutes nos autorisations qui nous ont permis de commencer les activités dans la dernière semaine de juillet. On était contents », explique Éric Fernet, qui agissait jusqu'ici comme directeur par intérim du CIMMS. La nomination de M. Tremblay a été officialisée la semaine dernière.
Les activités permettent de valider le procédé de Mag One à une échelle plus grosse que ce que l'entreprise a pu valider dans ses laboratoires.
« Chaque semaine, on pilote un nouvel essai en modifiant un certain nombre de variables », explique M. Fernet.
« Les infrastructures du CIMMS répondent très bien aux besoins qui ont été ciblés. Jusqu'à maintenant, on n'a pas eu de surprise (...) Pour nous, ce sont d'excellentes nouvelles. »
Mag One a été le premier client à investir dans le projet afin de permettre les premières expérimentations de mini-pilotage pour la transformation des résidus miniers.
Un client à la fois
En ce moment, les activités du centre permettent de répondre à un seul client à la fois. « C'est une question de s'assurer de la confidentialité des résultats », note M. Fernet.
Rappelons que ces essais doivent paver la voie à la mise en place d'une usine de production commerciale de Mag One. Le CIMMS devrait terminer la première phase des essais en novembre et mener la deuxième phase au printemps 2018.
Un lancement avait eu lieu à la fin juin, dans les locaux du centre. Le projet, mené en collaboration avec le Cégep de Sherbrooke, totalise des investissements de plus de 4 M$.
Le CIMSS est situé dans le parc industriel d'Asbestos. Le bâtiment actuel sera agrandi.
La Ville d'Asbestos a investi près de 400 000 $ pour la mise à niveau et l'agrandissement de l'édifice accueillant le CIMMS. Les activités du centre permettent la mise à l'échelle de procédés chimiques conçus en laboratoire par l'hydrométallurgie.
Le Centre est l'un des maillons du pôle de développement industriel et minier de la MRC des Sources, un autre projet sur les rails. Le pôle comprendra deux autres volets (outre le CIMMS) : un Centre intégré de formation professionnelle et technique, qui sera créé par la Commission scolaire des Sommets (CSS) et le Cégep de Sherbrooke, et un Centre entrepreneurial industriel, qui doit permettre l'émergence de nouveaux projets innovants.